Aller au contenu principal

Un camp scout eco-responsable à Froidchapelle

Pour de nombreux jeunes, l’été rime avec camps. Mais comment minimiser ses déchets et respecter son environnement lorsque l’on vit en communauté au milieu de nulle part ? Une de nos équipe est allée à la rencontre des scouts de la 23e unité de Namur Vallée, qui termine son camp à Froidchapelle.  

Ramasser et trier les déchets, favoriser les produits locaux, utiliser du savon écologique.  Voilà quelques dispositifs mis en place par les Eclaireurs de l’Unité Saint-André de Bouges lors de leur camp.  Comme nous l'explique Jérôme Gillain, animateur-responsable de l'unité,  « au niveau des poubelles, c’est difficile à limiter mais on a fait ce qu’on pouvait, entre autre en passant par les producteurs locaux plutôt que les grosses chaînes. Grâce aux subsides de l’APAQ-W justement on peut plus facilement passer par les producteurs locaux. Sinon on récupère nos perches en bois d’années en années pour permettre justement de ne pas en racheter. Et puis ça fait des déchets inutiles. » 

Les perches endommagées ont été remplacées par des perches empruntées à d’autres camps. Dans cette unité de 57 enfants de 12 à 16 ans, encadrée d’une vingtaine d’animateurs, les scouts favorisent les produits réutilisables et locaux. 

« On va chercher le lait chez le fermier, donc ça ça évite aussi une grosse masse de déchets. On récupère quand même pas mal de contenants pour tout ce qui est liquides : l’eau, le jus d’orange, le jus de pommes, le lait » ajoute Jérôme Gillain, animateur-responsable de l'unité. 

Comme les camps se déroulent dans des lieux  isolés, les voitures sont nécessaires. Mais l’unité évite de les emprunter. Comme l'explique l'animateur-responsable, « au niveau mobilité, on essaye de pousser le covoiturage au niveau des enfants pour les trajets aller-retour avec les parents. On a utilisé un site qui permet de faciliter ça. Et sinon, sur le camp on s’est limité à deux voitures qui bougent le moins possible.  »

Même pendant les animations, les scouts continuent de faire attention à leur environnement. « On essaye de prendre des sacs poubelles et quand par exemple on va en hike, on essaye de ramasser des sacs à pains pour mettre nos déchets » commentent deux scoutes. 

Pendant toute la durée du camps, l’unité a essayé d’être la plus éco-responsable possible. 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept