Aller au contenu principal

Une plateforme arc-en-ciel à Charleroi pour la communauté LGBTQI+

Suite à la mort d’un homme à Beveren, sûrement victime d’une agression homophobe, la communauté LGBTQI+ se sent menacée.    À Charleroi, la plateforme arc-en-ciel vient de se créer, elle proposera des actions positives afin de valoriser la communauté LGBTQI+.

Depuis le début de la semaine, la communauté LGBTQI+  qui rassemble les personnes aux diverses sexualités et genres craint de plus en plus les agressions et les violences!  À Charleroi, une plateforme arc-en-ciel va être créée pour la communauté.

« Cette plateforme permet de faire le lien entre la ville, la police, UNIA et les associations de terrains comme tels quels et la maison arc-en-ciel de Charleroi.  Afin de pouvoir récolter des avis sur les projets qui sont amenés.  Pour le moment, on va travailler sur quatre axes, le tels quels festival avec la décentralisation à Charleroi, l’automne LGBTQI+ qui est un festival des d’arc-en-ciel Wallonie et des maisons arc-en-ciel.  La journée du 17 mai, qui est la journée mondiale de lutte contre l’homophobie et enfin, la fête de l’amour » explique, Laurane De Graux, Assistante sociale et chargée de projets de l’association tels quels.

En effet, suite à la mort d’un homme à Beveren certainement victime d’une agression homophobe, les réactions d’indignation se propagent dans les médias.  Un acte révoltant et choquant pour l’échevine d’Égalité des chances.

« Je suis révoltée pour deux raisons, d’abord l’acte qui a été commis et je me dis qu’un niveau de la communauté LGBT+, on parle toujours de la communauté pour des effets graves et jamais pour des actions positives! »

L’association tels quels permet d’aider les personnes LGBTQI+ qui ont besoin d’aide ou de conseils indique Laurane De Graux.

« Je reçois les gens en entretien pour faire des suivis psychosociaux, ça peut passer d'une simple démarche administrative pour un changement de genre ou de prénom ou alors un accompagnement sur plusieurs mois pour travailler la confiance en soi, l’estime de soi et la capacité à communiquer. »

Trop de personnes LGTBQI+ souffrent d'insécurité!

Malheureusement, encore trop de personnes LGBTQI+ se sentent menacées, agressées verbalement ou physiquement dans les rues. Depuis 5 ans, à la police de Charleroi le policier David Quinaux est devenue un référent en matière de discriminations, une bonne chose selon Laurane De Graux: Assistante sociale et chargée de projets de l’association tels quels.

« Dès qu’on a un souci de discriminations, de harcèlement, d’homophobie ou de violences conjugales car ça existe dans la communauté LGBTQI+, on revoit directement vers l’officier et lui prend en charge correctement les plaintes.  Il veille vraiment à ce que la personne soit bien reçue, que sa plainte soit bien enregistrée et la fait monter jusqu’au magistrat. »

Cependant, la communauté LGBTQI+ souffre encore d’invisibilité dans les médias, c’est pourquoi la plateforme arc-en-ciel peut permettre à la société de connaître ce groupe de personnes et ensemble créer une société égalitaire.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept