Aller au contenu principal

Charleroi: l'intra-ring en zone 30, dès lundi !

Charleroi: l'intra-ring en zone 30, dès lundi !

Le collège communal de Charleroi l'a décidé ce vendredi matin: son ordonnance qui installe une zone 30 sur tout le périmètre de l'intraring débutera dès ce lundi 8 juin ! 

Les panneaux d'entrée de ville, qui ont d'ores et déjà été installés mais qui sont actuellement masqués, seront dévoilés et les automobilistes qui entreront dans Charleroi seront avertis qu'ils circulent dans une zone 30. Les zones de rencontre, où la vitesse est limitée à 20km/H seront maintenues tout comme les zones piétonnes.

Objectif: favoriser la mobilité douce

Cette mesure, si elle est la plus spectaculaire puisqu'elle concerne beaucoup de gens dans leurs déplacements quotidiens, fait partie d'une batterie d'aménagements qui sont ou seront mis en œuvre pour faciliter les modes de mobilité douce dans toute l'entité. Parmi ceux-ci, et dans la même logique qui vise à rendre le centre de Charleroi plus convivial, des modifications de la circulation et du stationnement aideront le secteur Horeca si durement touché à pouvoir agrandir ses terrasses et ainsi accueillir plus de gens dans des conditions sanitaires acceptables et confortables.
Enfin, des voiries stratégiques du centre-ville font l'objet de marquage cyclables au sol : les Boulevards Zoé Drion et Dewandre sont les premiers, d'autres suivront grâce à la diligence et la bonne collaboration du SPW, responsable de la gestion de plusieurs voiries importantes du centre-ville.

« Cette mesure forte fait partie d'un plan plus global qui vise à transformer la mobilité à Charleroi dans le cadre du déconfinement. Elle vise à fluidifier le trafic et à sécuriser les usagers plus faibles, piétons, cyclistes, motocyclistes aussi : toutes les études démontrent qu'un accident entre un usager faible et une voiture a beaucoup moins de chance d'être létal ou d'avoir des conséquences graves à 30km/H », indique l’Echevin en charge de la Mobilité Xavier Desgain.

Douze voiries pacifiées

Ce lundi marquera également le départ d'une autre mesure prise par le collège : douze voiries communales seront interdites à la circulation de transit. Il s’agit des voiries suivantes :  

  • Rue des Monts et rue du Berceau, du carrefour avec la rue des Champs et la rue de la Belle Vue, Marcinelle
  • Rue de la Solidarité, du carrefour avec la rue René Decooman et la rue Grand-Mère, Montignies-sur-Sambre
  • Avenue de la CECA, du carrefour avec la rue Chemin Vert et la rue Chèvrefeuille, Marcinelle
  • Cité des Nutons, depuis le carrefour avec la rue des Nutons, voirie en impasse, Gilly
  • Rue du Trî al Pîre, du carrefour avec la rue des Déportés et la rue Miss Cavell, Dampremy
  • Rue des Lilas, récemment devenue rue Nobel, du carrefour avec la rue des Capucines à la place Julien Papart (place non comprise) Couillet (la rue des Muguets en impasse depuis la rue des Lilas reçoit le même traitement)
  • Rue du Bay, du carrefour avec la rue Surlet et jusqu’à l’angle dans la rue du Bay en face du numéro 10 et l’entrée de l’entreprise, Jumet
  • Rue Victor Hachez (boucle isolant un îlot contenant le bâtiment du Centre de la Docherie), du carrefour avec la rue Hachez et la rue Hachez, la Docherie
  • Rue circulaire, du carrefour avec la rue de Ransart et la rue de l’Est, Gosselies
  • Rue de Ransart, du carrefour avec la rue Léopold et la rue circulaire,/ Jean Herbert, Gosselies
  • 3ème avenue, du carrefour avec la rue du Noir Chien à l’Avenue Centrale, Marcinelle
  • Rue des Fabriques, du carrefour avec la rue Faubourg de Bruxelles et la N582, Gosselies (dans celle-ci, le bus scolaire sera bien sûr également autorisé)

Certaines d’entre elles, qui comportent une école, resteront accessibles sans restrictions sinon celle de rouler au pas, aux riverains et visiteurs, les chargements et déchargements y seront bien entendus autorisés mais le trafic de transit y sera interdit, ce qui aura pour conséquence d'y pacifier la circulation. Des dispositifs physiques, ainsi qu'une signalisation ad hoc, avertiront les usagers de la route, du nouveau statut de ces voiries. Les riverains et personnes concernées ont d'ores et déjà été prévenus par folder.

Enfin, l'aménagement de la rue de Fontaine L'Evêque à Roux permettra de sécuriser ce maillon clé entre le Ravel,de la Sambre, à Monceau, et celui du canal Charleroi Bruxelles, à Roux :  une partie ne sera plus accessible qu'aux piétons, cyclistes et cavaliers tandis que le tronçon entre le sentier 88 et la rue de Marchienne sera mis à sens unique.

Le début du changement 

D'autres réalisations suivront au fil des semaines et des mois : installation d'une zone 30 similaire à celle de l'intraring au centre de Gosselies, agrandissement des terrasses sur les voiries pour relancer l'Horeca, marquage au sol d'autres parcours cyclables, signalisation améliorée des impasses débouchantes, installation de stationnements vélo sécurisés et offre de stationnement voiture améliorée en bordure de l'intraring...

La ville de Charleroi tient à rappeler que ces mesures feront l'objet d'une évaluation au terme d'une période test qui court jusqu'au 30 septembre : des adaptations sont en effet toujours possibles si la pratique venait à révéler des problèmes majeurs.
C'est toute la mobilité dans Charleroi qui va évoluer en rendant aux modes de déplacement doux la place qui leur revient dans l'espace public. La ville de Charleroi n'a aucune intention de bannir la voiture de son espace : l'automobile reste un mode de déplacement irremplaçable pour bien des personnes mais la part modale qu'elle a prise dans les déplacements est démesurée et induit des nuisances, en termes de bouchons, de bruit, de pollution atmosphérique, sans parler des accidents de la route, qui nécessitent des mesures à la hauteur des enjeux.

Revoir notre sujet: 

 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept