Aller au contenu principal

Chômage temporaire: l'Ancre en eaux troubles

Chômage temporaire: l'Ancre en eaux troubles

C’est une mauvaise nouvelle qui vient de tomber pour le personnel du théâtre de l’Ancre à Charleroi: il sera placé dans son ensemble en chômage économique temporaire pour raison majeure le mois prochain… au minimum…

Comme dans bien d’autres domaines, la crise sanitaire liée au Covid-19 impacte très durement le monde culturel et les artistes en particulier. C’est d’ailleurs le secteur le plus touché avec 93% de pertes de revenus. Depuis le début du confinement, les pertes financières sont importantes pour L’Ancre comme pour les autres théâtres. « En l’absence de réponses structurelles du gouvernement actuellement et de perspectives claires pour la prochaine saison, il semble nécessaire de prendre des mesures pour limiter l’impact financier de cette crise en mettant le théâtre à l’arrêt pour les semaines à venir», déplore Jean-Michel Van den Eeyden, le directeur de l’institution carolo.

« L’avenir est encore très incertain »

Au delà des événements qu’il propose habituellement, l’Ancre accueille également des artistes et des créateurs en résidence. Mais pour l’instant, il lui est impossible de les recevoir dans ses infrastructures. 

« Nous espérons pouvoir leur ouvrir à nouveau nos portes le 8 juin en respectant bien entendu les mesures d’hygiène leur permettant de travailler en toute sécurité. De cette façon, le théâtre pourrait déjà reprendre vie partiellement et remplir sa mission première de soutien aux artistes, artisans et créateurs. » 

Jean-Michel Van den Eeyden - Directeur de l’Ancre

 

« Pour le moment, force est de constater qu'au niveau fédéral notre secteur culturel et plus particulièrement les théâtres et les salles de spectacle sont totalement oubliés par les mesures de déconfinement », regrette amèrement de directeur et metteur en scène carolo. « Nous sommes donc dans l’inconnue concernant une potentielle date de réouverture des lieux culturels aux publics. Bien que la saison 2020/21 soit déjà ficelée, nous sommes dans l’incapacité de dire quand les spectacles pourront reprendre. Certains devront probablement être reportés. »

Dès que la réouverture sera autorisée par les autorités compétentes, l'ensemble de l’équipe compte mettre tout en œuvre pour assurer les conditions sanitaires adéquates pour accueillir en toute sécurité les artistes et les spectateurs. Néanmoins, tant que la distanciation sociale sera requise, il sera impossible financièrement pour L’Ancre, avec sa salle déjà trop étroite en temps normal et sa jauge limitée à 102 personnes, de prévoir des représentations pour maximum 30 personnes… Un cas parmi de nombreux autres, malheureusement.

Et Jean-Michel Van den Eeyden d’évoquer l’idée de vivre le théâtre autrement dans les mois à venir. Le souhait de l’Ancre est de rester en contact avec son public. Il propose notamment de suivre des diffusions de créations « maison » sur un live Youtube. Le prochain rendez-vous virtuel, ce sera le spectacle «Les Villes Tentaculaires » le mercredi 10 juin prochain. Elle sera, comme d’habitude -serait-on déjà tentés d’écrire- suivie d’une rencontre en live avec les artistes et créateurs.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept