Aller au contenu principal

Horeca : Des "Job Days" pour combler le manque d'effectif

Suite à la crise sanitaire, le secteur de l’Horeca fait face à un manque d’effectif. Pour combler cela, le Forem, l'IFAPME et l'UCM organisent des Job Days dans le Hainaut, dont à Charleroi. 

L’Horeca manque cruellement de personnel. Dans le Hainaut, près de 380 offres d’emploi (diffusées sur le site du Forem) concernent pourtant le secteur. C’est pourquoi, des Jobs Days sont organisés ! Le but : relancer le secteur et les embauches. Marie-Kristine Vanbockestal, administratrice générale du Forem, explique :

« Face à l’appel, à la détresse du secteur de l’Horeca qui ,en pleine saison, ne trouve pas la main-d’oeuvre utile, le Forum s’est mobilisé de diverses manières. Pour le moment, le plus performant, ce sont « les Job Days ». Nous faisons se rencontrer les employeurs du secteur et les demandeurs emploi qui sont positionnés sur le même secteur de l’Horeca. Des métiers sont en grande demande comme les cuisiniers, les commis de cuisine, et les serveurs. C’est donc un matching, nous allons faire se rencontrer offre et demande. En espérant qu’il y ait un maximum de rencontres fructueuses. » 

Le problème dans ce secteur, c’est que beaucoup ont dû changer d’orientation suite à la crise sanitaire.

« Pendant cette crise sanitaire, il y a eu du chômage temporaire mais aussi des licenciements secs. Et toutes ces personnes qui sont venues s’inscrire au Forem, nous avons tenté de les repositionner très vite sur des offres d’emploi, c’est un principe chez nous. Mais il s’agissait, à ce moment-là, d’offre d’emploi de secteurs qui performaient : transport logistique, construction, … Et donc, deux tiers des personnes issues de l’Horeca sont repartis à l’emploi mais dans d’autres secteurs », continue l’administratrice générale du Forem.

Des restaurateurs épuisés

Pour les restaurateurs, pour qui c’est la haute saison, le quotidien devient difficile. Ils peinent à recruter. C’est le cas de Julien Robin, patron d’un restaurant de Frasnes-lez-Gosselies : 

« On a du mal à trouver, à engager. Après les fermetures dues à la crise Covid, plusieurs membres du personnel ont arrêté parce qu’ils ont trouvé d’autres boulots, parce qu’ils devaient gagner plus que les 70% perçus au chômage, etc. Et ils se sont rendu compte qu’ils étaient dans une qualité de vie qui leur convenait mieux : l’Horeca c’est un domaine particulier. Il faut aimer. Nous sommes dans un milieu où, si on n’aime pas, on n’y travaille pas sinon ce n’est pas possible. Donc nous sommes dans une pénurie, et je n’ai plus de vie»

Ce restaurateur espère donc beaucoup de ce Job Day. 

« J’espère trouver les trois profils que je recherche. Car, oui, on reçoit des offres mais ce n’est jamais vraiment adapté. Nous ne sommes pas exigeants sur l’expérience pour le commis de cuisine, ni pour le cuistot. Mais pour le manager, on recherche quelqu’un qui a de l’expérience et qui saura gérer l’établissement. J’espère donc vraiment trouver ce profil lors du Job Day. »

Job Days : Où et quand ?

Les Job Days débutent fin du mois dans la région, et auront lieu le 29 juillet à Châtelineau au centre de compétence Construform. Il est toujours possible de s’inscrire via le Forem.

 

Informations et inscriptions : https://agenda.leforem.be/jobshot-horeca-rencontre-avec-des-hotels-restaurants-et-brasseries-qui-recrutent-2021-07-29.html-0 

 

🍹 L’HORECA recrute en urgence plus de 1000 collaborateurs ! 🍴    🚩 Participez à un Jobshot pour rencontrer en direct des...

Publiée par Le Forem sur Mardi 13 juillet 2021


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept