Aller au contenu principal

Froidchapelle: seulement cinq cas de Covid!

Et la commune où il y a le moins de cas confirmés de Covid, c’est Froidchapelle. Jusqu’hier, il n’y en avait aucun. Ce matin, on en a dénombré cinq, seulement. Une situation exceptionnelle que le bourgmestre attribue au côté rural de sa commune, mais aussi au grand respect des règles sanitaires par les citoyens.

 

Zéro cas déclarés jusqu'à hier

Froidchapelle, c’est un ensemble de petits villages disséminés dans un océan de verdure. Des habitations souvent éloignées les unes des autres. Un cadre rural, aéré qui semble-t’il a fait barrage au coronavirus. Jusqu’hier, il n’y avait aucun cas de Covid. Aujourd’hui, on en dénombre seulement cinq. Ce qui fait de cette commune de la Botte, celle où il y a le moins de cas.

« Premièrement, nous sommes une commune rurale, avec 4 000 habitants sur une grande étendue, explique Alain Vandromme, le bourgmestre de Froidchapelle. On a beaucoup d’espace pour nous. Et on est donc peut-être plus éloignés les uns des autres. A contrario, beaucoup de gens de Froidchapelle vont travailler à l’extérieur. Donc ils auraient pu attraper le Covid à l’extérieur. Mais je pense que le citoyen de Froidchapelle est bien conscients et respecte les règles depuis le début de la pandémie. »

 

Les citoyens respectent bien les règles

Un grand respect des règles par les citoyens qui se vérifie aussi chez Nadette et Andy, un petit café de village. Les patrons ont été un peu frustrés de ne pas ouvrir alors qu’aucun cas n’était détecté dan la commune. Mais prudence oblige…

« Comme on dit, personne ne le sait, reconnait Andy Lokou Essoessinam, qui tient ce bistrot. Même si on fait des tests, s’il y a quelqu’un qui se présente, personne ne le sait. Et même nous, personne ne sait si on est contaminé ou pas. Donc tout le monde doit prendre ses précautions. Pour pouvoir avoir une ouverture prochainement. Mais pour l’instant, on est dans l’incertain. Pour nous dans l’Horeca, on a besoin d’un petit coup de pouce. Pour que les cafés de visage puissent de nouveau être ouverts pour tout le monde. »

 

Les visiteurs des Lacs de l’Eau d’Heure pas toujours respectueux des règles

Mais les fermetures, comme celles des Lacs de l’Eau d’Heure ont aussi permis de limiter la contagion. Le site a été beaucoup moins fréquenté puisque les infrastructures étaient fermées. Mais depuis la réouverture de certains clubs sportifs, on a malheureusement vu la différence.

 

« On l’a vu lors du week-end de l’Ascension, conclut le bourgmestre de Froidchapelle. Il y a eu un afflux de gens. Mais malgré de bonnes indications par des panneaux sur le site par l’asbl des Lacs de l’Eau d’Heure, beaucoup de gens se sont installés, ont fait des barbecues. Comme on voit, à Froidchapelle, on écoute. Les gens qui viennent de l’extérieur, un peu moins apparemment. Nous, on a pris les mesures, avec les distances, et. Et ça se passe très très bien. Donc quand il y a de la bonne volonté tout le monde ensemble, ça peut fonctionner. »


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept