Aller au contenu principal

Lodelinsart : Permis refusé pour la mosquée

Lodelinsart : Permis refusé pour la mosquée

Le projet de mosquée de Lodelinsart a déjà fait couler beaucoup d'encre et alors que l'on croyait le projet abouti, voilà que le ministre wallon chargé de l'urbanisme, le MR Willy Borsus vient d'y mettre fin en refusant le permis à l'Asbl "At Touba", allant ainsi contre l'avis de la Ville de Charleroi.  Victoire pour certains riverains, déception pour les promoteurs du projet. 

En février 2019, nous découvrions les plans de la future mosquée de Lodelinsart. Après de multiples difficultés et plaintes, le projet avait été complètement repensé pour pouvoir offrir un espace ouvert et accueillant, avec un centre culturel et sportif.

La mosquée de Lodelinsart, était pourtant un projet qui ne déplaisait pas à tous les riverains, comme nous l'explique Mehdi Kinana, membre de l'Asbl "At Touba"

"Lors de la première enquête publique, nous avons reçu 190 oppositions et 743 avis favorables. Ensuite, nous avons écouté les avis des riverains et après modifications, nous n'avons plus recueillis que 43 oppositions au projet. Mais le ministre a refusé notre projet, il n'y a pas de motif spécifique mais juste une sorte d'addition des plaintes. Il s'est aussi semble-t-il appuyé sur une plainte déposée par une dame du quartier qui réside à 190 m de la mosquée." 

C'est donc  la déception du côté de l'Asbl qui n'exclut pas d'introduire un recours au conseil d'Etat, mais qui doit encore réunir ses membres avant de prendre cette décision. 

Du côté de certains riverains, c'est plutôt la satisfaction, on l'imagine, Nation en a même fait la "une" de son site aujourd'hui. 

"Suite au recours déposé par des riverains, le gouvernement wallon a infirmé la décision du collège communal de Charleroi et refuse donc le permis de bâtir d’une méga-mosquée à Lodelinsart ! Si la décision se base théoriquement sur des motifs techniques, il paraît évident que la pression exercée par les riverains et par les actions de NATION a également pesé."

Le projet avait été accordé par la Ville de Charleroi sous certaines conditions, dont le ministre Crucke n'a visiblement pas tenu compte. 

Les premiers plans de la mosquée datent de 2012, 9 ans d'un combat sans relâche entre quelques riverains plutôt déterminés et l'Asbl "At Touba" qui espérait en janvier dernier voir le bout du tunnel. 

Revoir aussi notre sujet sur le projet de mosquée : 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept