Les laser games ont rouvert leurs portes

par
|

Depuis vendredi, c’est tout le secteur des loisirs qui a pu rouvrir ses portes. Les snookers, bowlings, plaines de jeux intérieures et autres salles de jeux ont recommencé à accueillir les clients après une longue période de fermeture. Et c’est le cas aussi des laser games. Nous nous sommes rendus dans celui de Gosselies dimanche pour nous rendre compte de l’ambiance.

 

« Ca fait plaisir d’être de nouveau ouverts »

Comme pour les snookers, les bowlings, les salles de jeux et les plaine de jeux intérieures, c’était le premier week-end de réouverture pour les laser games. Et parmi les premiers clients, il y a Lucas qui fête son anniversaire avec ses potes. Mais le plus grand cadeau, c’est peut-être pour les responsables du laser game, soulagés de pouvoir reprendre.

« Ca fait énormément de bien, que ce soit pour nous ou pour le personnel, s’exclame Cheyenne Papegnies, la responsable du Laser Game de Gosselies. Parce que rester à la maison, c’est compliqué. C’est génial de revoir du monde. Et en plus, ça redémarre bien. Dès le premier jour, hier, on a eu énormément de monde. Maintenant, il faut juste le temps que l’info se diffuse pour que les gens sachent qu’on a rouvert. »

 

Pour les enfants, c’était un retour attendu

Les enfants sont plus qu’emballés de se préparer et d’enfiler le matériel. La réouverture des laser game, comme d’autres activités ludiques, ils l’attendaient avec impatience.

« Revenir dans un laser game, ça me fait très plaisir, nous a confié l’un des enfants présents. Parce que j’adore les laser games. »

« Ca leur a manqué, ajoute la maman de Lucas. Mon fils a son anniversaire le 31, et ce n’est rouvert que depuis le 28. Donc on a sauté sur l’occasion de réunir ses potes de foot et ses potes de classe. Si tout était resté fermé, ça n’aurait pas été évident d’organiser quelque chose. On avait envisagé d’inviter juste un ou deux potes à la maison au cas où. Mais maintenant, on est contents parce que ça peut se faire. »

 

« On ne pourrait plus supporter une fermeture d’un an »

Il faut dire que pour ce genre de commerces, la fermeture a été particulièrement longue et a laissé des traces.

« Nous, explique encore la responsable du laser Game de Gosselies, s’il n’y a plus de clients, Il n’y a pas de chiffre d’affaires. Et s’il n’y a pas de chiffre d’affaires, c’est compliqué. Une fermeture d’un mois, un mois et demi, ça peut passer. Mais on ne pourra jamais plus se permettre de refermer à nouveau un an comme au premier confinement. On espère que tout redevienne comme avant, on espère revenir à une vie normale. »

En espérant qu’avec ou sans l’aide de lasers, on arrive à remporter la guerre contre ce satané virus. Sans pour autant que tout le secteur des loisirs ne se perde dans le labyrinthe des mesures gouvernementales à venir. 


Sur le même sujet

Recommandations

Image
Pas de décision quant au plafonnement du coût des voyages scolaires

Pas de décision quant au plafonnement du coût des voyages scolaires

La décision a été renvoyée à la prochaine législature, même si celle-ci était prévue dans l’accord du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Image
Marcinelle-en-Montagne: première expérience en station pour les jeunes carolos

Marcinelle-en-Montagne: première expérience en station pour les jeunes carolos

Suite de notre série consacrée à Marcinelle-en-Montagne. Aujourd'hui les enfants sont montés en station mais malheureusement, ils n'ont pas su skier. Ceci dit, ils ont pu profiter d'une autre manière des joies de la montagne.
Image
L'univers du bébé s'est installé au Dôme de Charleroi

L'univers du bébé s'est installé au Dôme de Charleroi

Le Dôme de Charleroi s’est transformé en cocon géant, à l'occasion du salon du bébé. Le but est de permettre aux futurs parents ou jeunes parents de trouver en un seul lieu tout ce qu’il faut savoir sur l’univers du bébé. Premiers achats pour la poussette, atelier bien-être, ...
Image
La Fédération Wallonie-Bruxelles lance sa 4e édition de "Plaisir d'apprendre"

La Fédération Wallonie-Bruxelles lance sa 4e édition de "Plaisir d'apprendre"

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé ce jeudi du lancement de la quatrième édition consécutive de l'opération de soutien scolaire "Plaisir d’apprendre".
Image

Un podcast sur la parentalité numérique en collaboration avec Child Focus

À l'occasion du Safer Internet Day, la journée européenne pour un internet plus sûr, le 6 février, les organisations partenaires de Betternet annoncent le lancement du nouveau podcast « parentalité numérique » en Belgique. L’objectif : démystifier l’usage des écrans au sein de la famille.
Image

De belles histoires à la bibliothèque de Gerpinnes

La Bibliothèque de Gerpinnes propose un voyage au pays des histoires le 3 février prochain. Des lectures sur le thème de l’hiver pour partager le plaisir de la lecture et le contact des livres dès son plus jeune âge.
Image

La Chambre adopte une résolution visant à garantir la sécurité en ligne des enfants

La Chambre a adopté jeudi en séance plénière une proposition de résolution visant à garantir la sécurité en ligne des enfants.
Image
Les enfants du cercle sarde de Châtelineau fêtent la Befana

Les enfants du cercle sarde de Châtelineau fêtent la Befana

Quand les fêtes de Saint-Nicolas et Noël sont finies, en Italie, le 6 janvier, il reste encore une fête à célébrer pour les plus jeunes. La Befana ! Il s’agit d’une sorcière qui apporte des cadeaux aux enfants sages. Et elle a d’ailleurs profité pour faire un détour par le cercle sarde de Charleroi pour terminer sa tournée en Belgique, pour le plus grand plaisir des plus petit.
Image

Un enfant de neuf ans découvert dans une pièce étroite et obscure à Marcinelle

Un enfant de neuf ans a été découvert mercredi dernier dans une habitation rue du Basson à Marcinelle vivant dans une pièce étroite et plongée dans l'obscurité, a indiqué samedi matin le parquet de Charleroi d'après une information de Sudinfo. La mère et le beau-père de l'enfant ont été inculpés et placés sous mandat d'arrêt.
Image

Erquelinnes: un stage emmène les enfants dans les mondes fantastiques de Tim Burton

Le service Accueil Temps libre d’Erquelinnes propose aux enfants de 2 à 12 ans de plonger dans les mondes fantastiques du réalisateur Tim Burton. De l’étrange Noël de Monsieur Jack à Charlie et la Chocolaterie en passant par Alice Au Pays des Merveilles, la magie était au rendez-vous.  
Image
Aucune mesure supplémentaire malgré une hausse du Covid-19

Aucune mesure supplémentaire malgré une hausse du Covid-19

Aucune mesure supplémentaire n'est actuellement envisagée pour réduire le nombre de cas de contamination au Covid-19, a indiqué le SPF Santé publique. Selon l'Institut belge de santé publique Sciensano, une forte hausse de la circulation du coronavirus a récemment été détectée dans les eaux usées.
Image
Une compétition de skate à Frasnes-lez-Gosselies le 20 décembre

Une compétition de skate à Frasnes-lez-Gosselies le 20 décembre

Si vous êtes un amateur de skate ou de trottinette, Les Bons Villers organise une compétition le mercredi 20 décembre à Frasnes-lez-Gosselies ! De quoi fêter Noël sur des roulettes.
Image
Deux scientifiques belges, dont un Carolo, font une avancée majeure sur le Covid long

Deux scientifiques belges, dont un Carolo, font une avancée majeure sur le Covid long

Le médecin généraliste basé à Charleroi, Marc Jamoulle, et un immunologiste de l'Institut Rega de la KU Leuven, Johan Van Weyenbergh, ont mené une étude démontrant la persistance du SARS-CoV-2 dans l'organisme des personnes atteintes de Covid de longue durée, a-t-on appris lundi.
Image

Saint-Nicolas a fait une halte à l’IMP René Thône de Marcinelle

Image

Selon la dernière étude PISA, la pandémie de la covid-19 a pesé sur les apprentissages scolaires