Thuin / Biercée : des habitants créent une pétition en faveur du prolongement de la RN54

par

Le Plan de Mobilité de Charleroi Métropole est loin de faire l'unanimité, notamment par rapport au dossier de l'allongement de la RN54. Outre les réactions politiques, les citoyens se sont aussi mobilisés à ce sujet.

A Biercée dans l'entité de Thuin, quand on voit le nombre d’affiches « Oui à la RN54 » sur les façades des maisons de la rue de  Sartiau, on imagine la détresse de ces habitants qui subissent les nuisances quotidiennes d’un trafic inadapté.

"Ce n'est pas difficile à comprendre, chaque nuit, à partir de 4 heures du matin, nous sommes perturbés par le passage de gros camions sur la chaussée. Cela provoque des vibrations, les verres tremblent dans les meubles. Nous subissons cela quotidiennement", explique Alain Tonolli, un habitant de la rue.

Le problème est dû aux véhicules qui sortent de la RN54 à Lobbes et qui se dirigent vers Erquelinnes ou Beaumont par les villages. En 2019, une pétition pour la création du chaînon manquant de la nationale 54 n’avait pas abouti. Cette année, Cédric Carnaille, un autre riverain directement impacté a décidé de relancer la démarche.

"On a décidé de faire une nouvelle pétition. Et nous avons rapidement recueilli plus de 6000 signatures. Nous voulons interpeller les politiques sur le fait que les nuisances sont réelles et que la problématique ne concerne pas quelques personnes, mais l'ensemble des habitants de ces zones", détaille Cédric Carnaille.

Pour compléter et argumenter son document, Cédric a fait installer des capteurs de mesure du trafic à plusieurs endroits stratégiques, à Biercée mais aussi dans d'autres villages voisins.

"Nous avons placé des capteurs car les chiffres de circulation relayés par le nouveau Plan de Mobilité de Charleroi Métropole semblaient ne pas refléter la réalité. Ces capteurs ont révélé qu'il passe entre 12.000 et 14.000 voitures par jour sur la rue de Sartiau, un chiffre auquel il faut encore ajouter 10 à 15 % de camions. C’est le double de ce que mentionne le Plan de Mobilité de Charleroi Métropole !", précise Cédric Carnaille.

Et les conséquences de ce trafic inadapté peuvent être catastrophiques. Comme pour Virginie qui a acheté une ancienne maison sur cette route il y a 13 ans. Les vibrations des poids lourds ont déstabilisé son bâtiment qui s’est fissuré. Aujourd’hui, elle ne peut plus l’occuper.

"J'ai acheté cette maison en 2011 et les problèmes sont apparus en 2019, suite à une passage encore plus fréquent de gros camions. J'ai fait venir un expert qui a confirmé, après avoir posé des capteurs, que ce charroi engendrait des vibrations au niveau de la structure de ma maison. J'ai relayé ces données au SPW, qui refuse de considérer que c'est à cause du trafic que le bâtiment se fissure. Récemment, en février 2024, le passage de deux poids lourds a fait tomber mon chauffe-eau dans le garage. Les pompiers qui ont contrôlé la sécurité de ma maison ont remis un rapport négatif. Suite à cela, la commune (de Thuin) a pris un arrêté d'inhabitabilité. J'ai donc été mise dehors de chez moi, je suis actuellement sans logement", explique Virginie.

Un drame pour cette propriétaire, qui compte introduire une action en justice. Le problème est interpellant. La nouvelle pétition de Cédric a d’ailleurs rassemblé précisément 6122 signatures. Et les prochains jours vont être importants.

"La nouvelle pétition a été acceptée par le Parlement wallon. Donc j'ai été informé que j'allais être entendu en commission Mobilité, Energie et Climat, une séance qui devrait avoir lieu soit le 8 avril ou le 11 avril. Mon espoir est de pouvoir informer correctement les parlementaires et de leur rappeler que nous avons besoin de cette route (RN54) pour apaiser nos villages", poursuit Cédric Carnaille.

Si, malgré ces arguments concrets, les riverains n’arrivent pas à se faire entendre et si ce point n’est pas modifié dans le futur Plan de Mobilité de Charleroi Métropole, ils comptent aller encore beaucoup plus loin.

"Si ça ne fonctionne pas, nous irons chercher quelques signatures supplémentaires auprès des citoyens pour pouvoir créer un nouveau parti politique, une nouvelle liste, qui défendra les intérêts des habitants de la région et des riverains de la RN54"

Voilà qui est dit ! Ces habitants sont visiblement plus que jamais déterminés à se mobiliser pour améliorer leur quotidien.


Sur le même sujet

Recommandations

Image
Fermeture de la rue de Villers à Couillet: Les réparations de l'effondrement de la voirie débuteront ce mardi 21 mai

Fermeture de la rue de Villers à Couillet: Les réparations de l'effondrement de la voirie débuteront ce mardi 21 mai

Un affaissement de voirie a été détecté dans la partie haute de la rue de Villers à Couillet, à proximité du rond-point de l’IMTR. Pour des raisons de sécurité publique, la circulation a été immédiatement interrompue.
Image
L'aéroport de Charleroi a inauguré un Mobility Center pour son service de navettes

L'aéroport de Charleroi a inauguré un Mobility Center pour son service de navettes

A l'aéroport de Charleroi, deux nouveaux espaces ont été inaugurés en ce mois de mai. Une zone qui va contribuer au renforcement de l'intermodalité de BSCA.
Image
Ham-sur-Heure/Nalinnes : succès confirmé pour le Vélobus de l'école de Marbaix

Ham-sur-Heure/Nalinnes : succès confirmé pour le Vélobus de l'école de Marbaix

Dans l'entité d'Ham-sur-Heure/Nalinnes, l'association des parents de l'école de Marbaix-la-Tour a créé un Vélobus l'année dernière. L'initiative est quasiment unique dans la région.
Image
Le nouveau bâtiment de la Ressourcerie du Val de Sambre répondra à l'évolution de ses activités

Le nouveau bâtiment de la Ressourcerie du Val de Sambre répondra à l'évolution de ses activités

Forte de son succès grandissant et du développement de ses activités, la Ressourcerie du Val de Sambre s’attelle en ce moment à la construction de ses nouvelles infrastructures sur le site du Pôle environnemental de Couillet. Un bâtiment, qui sera deux fois plus grand que l’actuel.
Image
Lundi de Pentecôte : recyparcs fermés et  report des collectes de déchets de Ipalle

Lundi de Pentecôte : recyparcs fermés et report des collectes de déchets de Ipalle

L’intercommunale IPALLE a annoncé que les 22 recyparcs de Wallonie picarde et les 4 recyparcs du Sud-Hainaut (Chimay, Momignies, Sivry-Rance et Thuin) seront fermés ce lundi 20 mai 2024. Tous les recyparcs seront à nouveau accessibles dès le mardi 21 mai à 8h30.
Image
La FGTB dénonce à Charleroi la future réforme tarifaire de la SNCB

La FGTB dénonce à Charleroi la future réforme tarifaire de la SNCB

Une cinquantaine d'affiliés de la FGTB ont mené lundi matin, devant la gare de Charleroi Central, une action pour dénoncer la réforme tarifaire de la SNCB, qui devrait entrer en vigueur en 2025. Selon eux, cette réforme fera des perdants, les jeunes et les seniors en particulier.
Image
Coopéco visite le Martinet

Coopéco visite le Martinet

Samedi dernier, sur le terril du Martinet, l’asbl Les Terril-bles, accueillait une délégation de coopérateurs de Coopéco, le magasin coopératif de produits locaux installé à Marchienne. La visite a fait la part belle aux producteurs locaux présents sur le site. Vincent Boquet et Elena Parisi.
Image
Charleroi : action symbolique de la FGTB ce 13 mai contre la hausse du prix des tickets de train

Charleroi : action symbolique de la FGTB ce 13 mai contre la hausse du prix des tickets de train

Ce lundi 13 mai, devant la gare de Charleroi-Central, la FGTB Charleroi & Sud-Hainaut organisera une action symbolique pour protester contre la hausse annoncée des prix des tickets de train par la SNCB.
Image
Mesures spécifiques de circulation à Pont-à-Celles ce dimanche pour le Marathon de Charleroi Métropole

Mesures spécifiques de circulation à Pont-à-Celles ce dimanche pour le Marathon de Charleroi Métropole

Ce dimanche 12 mai, l’entité de Pont-à-Celles sera sera traversée par le premier Marathon International de Charleroi Métropole.
Image
Dolce vita avec le Vespa Club Charleroi

Dolce vita avec le Vespa Club Charleroi

Synonyme de liberté, de mobilité et de convivialité, la Vespa est devenue au fil des années une icône de la dolce vita. Mais comment expliquer un tel succès 78 ans après la sortie du premier modèle? La réponse, lors d'une randonnée d'ancêtres, organisée par le Vespa Club Charleroi.
Image
Le manque de ponctualité des trains: première cause des plaintes auprès du médiateur

Le manque de ponctualité des trains: première cause des plaintes auprès du médiateur

Les navetteurs ont contacté à 3.861 reprises le médiateur des chemins de fer. Une hausse de 11% par rapport à l'année précédente. Il ressort du rapport annuel du service, que c'est principalement les retards et annulations de trains qui ont poussé les utilisateurs du rail à se manifester.
Image
Les horaires de certains services adaptés pour le pont de l'Ascension

Les horaires de certains services adaptés pour le pont de l'Ascension

Certaines entreprises et certains services aux consommateurs verront leur horaire modifier vendredi, jour de transition entre le jeudi férié de l'Ascension et le week-end.
Image
Fermeture pour travaux du pont de l’échangeur n°20 « Houdeng-Goegnies » surplombant la E42

Fermeture pour travaux du pont de l’échangeur n°20 « Houdeng-Goegnies » surplombant la E42

Ce lundi 13 mai, la dernière phase de la réhabilitation du pont de l’échangeur n°20 « Houdeng-Goegnies » surplombant l’E42/A15 débutera. Les opérations nécessiteront la fermeture du chemin de Familleureux surplombant l’autoroute durant trois semaines.
Image
Aiseau-Presles: lancement d'un concours de maisons et de façades fleuries

Aiseau-Presles: lancement d'un concours de maisons et de façades fleuries

À Aiseau-Presles, l'ambiance sera fleurie pour les semaines à venir. En effet, un concours de maisons et façades fleuries est organisé dans l'entité. L'occasion idéale de mettre en valeur vos talents de jardiniers et de contribuer à l'embellissement de la commune.
Image
Chaque année, 70 personnes perdent la vie dans des accidents liés à la vitesse excessive

Chaque année, 70 personnes perdent la vie dans des accidents liés à la vitesse excessive

La vitesse excessive ou inadaptée est la cause principale des accidents de la route, rappelle l'AWSR, dans un communiqué. Selon ses estimations, chaque année 70 personnes perdent la vie dans des accidents liés à la vitesse et près de 2.000 autres sont blessées en Wallonie.