Aller au contenu principal

La FGTB inaugure sa nouvelle tour : le « Point Rouge »

La nouvelle tour de la FGTB Charleroi/ Sud Hainaut, alias le « Point Rouge », a été inaugurée aujourd’hui. Après de nombreux mois de travaux, et des inaugurations reportées à cause de la crise sanitaire, c’était enfin le grand jour. Une journée rythmée d’hommages au passé.

Le rouge est à l’honneur ! La FGTB inaugure son nouveau bâtiment, le Point Rouge. Un projet de longue date qui se concrétise officiellement aujourd’hui.

« J’éprouve une certaine émotion. Depuis 2013, nous réfléchissons à ce bâtiment. Il est moderne et tient compte de certaines réalités comme l’environnement. Nous voulions être les premiers à participer à la revalorisation de ce quartier, et au projet de ce Charleroi 2025-2030 », se réjouit Antonio Cocciolo, président de la FGTB Charleroi - Sud Hainaut.

« C’est une très grande fierté, c’est un projet qui était dans les cartons depuis plus de 10 ans. Ça faisait 10 ans que la FGTB recherchait un lieu pour se renouveler dans le centre de Charleroi. Cette localisation est parfaite », explique Vincent Pestieau, secrétaire régional de la FGTB Charleroi - Sud Hainaut.

 

Hommage au passé 

Le Point Rouge, c’est bâtiment moderne et connecté qui rend hommage au passé à travers des salles qui portent le nom de personnages marquants à Charleroi. Mais aussi à travers sa pierre du « Palais du peuple » inaugurée aujourd’hui, symbole de liens entre le passé, aujourd’hui et demain. Il y a une centaine d’années, l’union des coopérateurs de Charleroi, fondée avec l’aide de la coopérative ouvrière de Gand et de l’union coopérative de Luttre, ont acheté un terrain pour y construire une maison du peuple. 

« C’était un endroit qui permettait à tous les progressistes de la région, niveau culturel, syndical ou politique, de se réunir, de se rencontrer et de s’organiser pour les luttes de l’époque. Aujourd’hui, nous voulons recréer cet état d’esprit pour les futures générations », raconte Antonio Cocciolo.

 

Recevoir au mieux les citoyens 

Renouer avec le peuple, comme avant, c’est le but de ce nouveau bâtiment, qui est aménagé pour accueillir au mieux les citoyens.

« On y trouvera tous les services du chômage qui vont être réunis ici. Nous gardons les antennes extérieures sur le territoire de Charleroi Métropole et ailleurs, mais les services centraux sont rassemblés ici. Nous avons également les services d’accompagnements et de litiges, ONEM et FOREM, qui reviennent ici dans le centre. Mais aussi les différentes centrales. On a investi dans ces locaux car ça nous permet d’avoir de plus grandes salles d’attente, et d’avoir des meilleurs services de qualité afin de recevoir au mieux chacun », conclut Vincent Pestieau.

L’histoire et le présent se mélangent dans ce nouveau bâtiment pour construire, avec confiance, le futur. Et recréer ce palais du peuple d’antan


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept