Aller au contenu principal

La liaison RaVEL Châtelet-Gerpinnes sur de bons rails

La semaine dernière, Infrabel confirmait la désaffectation future de la ligne de chemin de fer n°138. Avec cette bonne nouvelle, c’est le plan initial du projet qui est modifié pour offrir un parcours plus adapté à la mobilité douce. Un projet clairement sur de bons rails !

La Ville a, depuis plusieurs années, le projet d'une liaison RAVeL entre la gare de Châtelet et la limite communale avec Gerpinnes. En effet, la mobilité de nos citoyens et le développement de nouveaux réseaux de circulation constituent une préoccupation de notre administration communale. Au vu du succès et de la fréquentation des divers tronçons RaVEL et pré-RaVEL, les communes de Gerpinnes, Mettet et Châtelet se sont associées en vue de compléter leur réseau de mobilité douce. L’ambition est d’offrir une liaison cyclable entre Châtelet, Gerpinnes et Mettet, permettant en outre de relier la vallée de la Sambre et la vallée de la Meuse.

Le 28 juillet 2017, le Collège Communal de Châtelet confirmait sa candidature à un projet de liaison Ravel Châtelet-Gerpinnes. Le projet tablait sur un parcours de cinq kilomètres. Initialement, le premier parcours proposé était déjà très vert et traversait des rues à faible circulation automobile. Cependant, il existait plusieurs parcours alternatifs dont le plus intéressant exploitait les abords de la ligne de chemin de fer n°138.

Un travail qui remonte aux débuts de la précédente mandature: 
Une étude de faisabilité a été menée fin 2013 par l’asbl Chemins de Rail. L’ancienne ligne n° 138 partiellement désaffectée offre une belle opportunité, moyennant certains aménagements et sa désaffectation totale. 

Ce 3 juin 2019, la Ville a reçu l’aval d’Infrabel pour étudier et mettre en oeuvre le projet de RaVEL le long de cette ligne. Le tracé sera établi sur la ligne ferroviaire n° 138, dans le prolongement direct du RaVEL venant de Gerpinnes, menant au RaVEL existant sur Châtelineau qui longe la Sambre et sa gare, et reliant au RaVEL de Gilly. Un nouveau plan se dessine, cohérent, vert et idéal pour la mobilité douce.

La satisfaction de proposer un parcours verdoyant et sécurisé:
Cette liaison offre une magnifique opportunité pour nos citoyens en termes de mobilité douce (flux scolaires importants dans notre entité, nombreux noyaux d’habitat traversés…) et pour le développement d’un tourisme durable. Elle s’inscrit dans le Schéma directeur cyclable pour la Wallonie adopté par le Gouvernement wallon.

L’estimation initiale de cet aménagement s’élève à 349.000 euros TVAC. Un subside d’un montant de 100.000 euros a été obtenu. Le Ministre nous accorde un délai de 3 ans pour obtenir toutes les autorisations urbanistiques nécessaires et mettre les travaux en œuvre, soit jusque 2022.

La désaffectation de la voie ferrée devrait avoir lieu d’ici la fin de l’année 2019, s’en suivra le déferrage des voies. La Ville espère entreprendre le chantier pour l’été 2021 au plus tard. 

 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept