Aller au contenu principal

Anderlues: Tison s'en va par la petite porte !

Jeudi, en journée, nous vous annoncions que Philippe Tison, l’actuel bourgmestre d’Anderlues, allait démissionner de son poste et ce, quelques heures avant le conseil communal. Peu avant 20h, une trentaine de citoyens attendaient devant les portes de l’Hôtel de Ville.

On s’installe et c’est parti un conseil communal que l’on pourrait qualifier de surréaliste.

L’ordre du jour: la démission de Philippe Tison !

C’est parti donc pour un conseil communal spécial. On débat pendant de longues minutes autour d’un ticket restaurant, par exemple. Et ce conseil n’en finit pas, à tel point que le match Belgique - Côte d’Ivoire en devient plus intéressant. 

Les minutes s’écoulent, les heures même, les débats sont stériles et puis, à 23h, le public sort pour le huis clos entre élus.

23h30, le porte s’ouvre, Philippe Tison sort en premier. A la question de savoir s’il a un quelconque mot à dire envers ses électeurs, il nous répond ceci: « Je ne donne pas d’interview, merci ! » 

Pas d’interview, pas un mot, même après 14 ans de mayorat. Il nous renvoie vers son communiqué envoyé hier. Bref, on se retourne alors vers la personne la plus à-même de répondre à sa place, sa compagne, enfin, celle qui lui succédera, Virginie Gonzalez. « Je pense que vous avez appris à le connaître depuis le temps, ce n’est pas un grand communicateur, justifie la future ex-conseillère communale, Virginie Gonzalez. Lui, c’est lui, moi, c’est moi. Je suis quelqu’un qui a beaucoup de caractère, plein d’énergie et je suis quelqu’un de déterminé. »   

On l’espère ! En tout cas, pour les Anderlusiens. Beaucoup auront à coeur de voir du changement en essayant d’oublier les années passées.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept