Aller au contenu principal

Bon bilan pour la Cellule Contrôle Logements à Charleroi

Constituée en 2013, la Cellule de Contrôle logements de la ville de Charleroi est un outil pour lutter contre les infractions urbanistiques, l’insalubrité de certains  et les marchands de sommeil..Et son bilan est plutôt positif comme le souligne Laurence Leclercq, l'Echevine PS du Logement et de l’Urbanisme de Charleroi "«Depuis sa création en 2013, 4554 logements ont été contrôlés par la Cellule Contrôle, au travers de 79 rues au sein de l’intra-ring de Charleroi et  212 PV ont été dressés. Le panel des infractions est très diversifié, et certaines font toujours l'objet d'un suivi aujourd'hui. 

La police plus présente!

Pas question donc de relâcher la pression. La police qui fait partie de cette Task Force va d’ailleurs porter son effectif à 4 inspecteurs  et cela parce qu'à partir de janvier 2020, comme le fait remarquer David Quinaux, le porte-parole de la police de Charleroi "  ces agents spécialisés dans cette matière très spécifiques seront les seuls à pouvoir dresser des procès-verbaux suite à des infractions signalées par les services du logement ou de l'urbanisme de la ville"Travailler plus que jamais de concert, c’est bien l’objectif de la Cellule Contrôle Logements.

Contrôles élargis

Après l’intra-ring, elle a décidé d’étendre son activité à l’extra-ring, avec une 1ere action à Gilly ce matin, le long de la Chaussée de Lodelinsart. « Les besoins sont conséquents sur l’ensemble de l’entité, mais la situation sur le district Est est particulièrement préoccupante vu les indices de fraude comme la transformation de façades d’anciens immeubles commerciaux, ou vu le nombre de boîtes aux lettres potentiellement fictives, notamment, indique Laurence Leclercq. Si très peu d’infractions ont été constatée lors de cette  1ere action à Gilly, d’autres contrôles seront menés 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept