Aller au contenu principal

Charleroi : fortes perturbations sur l’ensemble du réseau TEC ce vendredi !

Charleroi : fortes perturbations sur l’ensemble du réseau TEC ce vendredi !

A partir de lundi, des bus privés auraient dû venir renforcer les lignes du TEC afin d’assurer la rentrée scolaire, après les vacances de Toussaint prolongées. Des véhicules qui auraient été sollicités là où la situation sanitaire locale l’exige et là où les bus sont particulièrement remplis … mais l'affichage des nouveaux horaires par la direction du TEC Charleroi aurait mis le feu aux poudres.

Mouvement spontané ce vendredi 13 novembre 

Ce matin, les dépôts du TEC Charleroi sont bloqués. Une action spontanée de la CGSLB. Les travailleurs protestent contre le recours à des compagnies de bus privées pour renforcer les lignes existantes et améliorer la sécurité en réduisant le nombre de passagers par véhicule en cette période de crise sanitaire.

La secrétaire permanente CGSLB Alesia Piro en charge du TEC Charleroi que nous avons pu contacter ce matin, explique que ce mouvement de grogne vient du fait que la direction du TEC Charleroi vient d'afficher les nouveaux horaires. "Les chauffeurs du TEC y ont découvert que ces bus privés vont réaliser exactement les mêmes trajets que les bus TEC et desservir l'ensemble des arrêts. Le personnel a donc l'impression que le privé prend une partie de son travail et craint que cette mesure soit un premier pas vers la privatisation des services de transport public", précise-t-elle.

"Ce que le personnel réclame, c'est que ces bus privés apportent uniquement un renfort ponctuel et spécifique à certains arrêts qui sont plus engorgés. Mais pour eux, pas question que ces véhicules privés réalisent les mêmes circuits ! Ce mouvement de grève n'était absolument pas programmé" conclut Alesia Piro.

Cette action spontanée intervient alors qu'une réunion est prévue au cabinet du ministre en présence du front commun syndical. La CGSP ne comprend d'ailleurs pas l'arrêt de travail de ce matin, et surtout le fait qu'il ait été organisé aujourd'hui.

Cette action de grève spontanée serait donc le fruit d'une maladresse de la direction du TEC Charleroi qui a affiché ces nouveaux horaires sans, visiblement, communiquer suffisamment au niveau de son personnel. Une réunion du bureau de conciliation de la sous-commission paritaire a été demandée.

Aucun bus/métro ne circule donc ce vendredi. Le TEC tiendra informé de la situation sur ses différents réseaux.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept