Aller au contenu principal

Début de l’enquête publique pour le BHNS. De nombreux changements pour l’avenue Pastur

L'enquête publique du BHNS, le futur bus à haut niveau de service sur la N5 et l'Avenue Paul Pastur, s'ouvre demain pour une durée d'un mois. Un projet final, que les riverains concernés peuvent depuis quelques jours, consulter en ligne. Mais comme dans tous les dossiers de ce genre, il y a des contents et des mécontents, surtout du côté de Mont-sur-Marchienne.

 

Le bas de l’avenue Pastur, à sens unique ou pas?

Les aménagements pour le BHNS, ce sont des bandes bus prioritaires, des aménagements piétons et cyclistes et un bus toutes les 10 minutes pour fluidifier le trafic. Avec des décisions parfois controversées. Surtout dans le bas de l’avenue Pastur qu’on avait évoquée à sens unique. C’est d’ailleurs l’une des grandes craintes des commerçants.

« Dans le nouveau projet, les voitures pourront descendre l’avenue Paul Pastur, explique Xavier Desgain, l’échevin de la Mobilité de Charleroi. Il y aura une restriction de circulation uniquement aux heures de pointe. Je propose que ce soit de 7 à 9 heures le matin. Mais le reste du temps, les voitures pourront continuer à descendre. »

 

Des places de parking en plus devraient être créées

Les commerçants s’inquiètent aussi surtout pour le stationnement. Ils craignent que les places de parking soient moins nombreuses à cause des aménagements. Pourtant, selon l’échevin, d’après le projet, le nombre d’emplacements de parkings devrait être augmenté sur et autour de l’avenue Pastur. Entre autres sur les trois places. Et les commerçants craignent aussi que les places soient payantes, ou qu’elles n’attirent pas assez le client pour qu’il accepte de se garer un peu plus loin ou de prendre le bus depuis un parking de délestage. Une nouvelle rencontre est donc prévue entre les commerçants et la Ville qui proposera des solutions pur rendre le stationnement plus attractif à l’avenir sur et autour des trajets du BHNS.

 

Autour de Pastur, des rues à sens unique

Une autre chose qui pose problème, c’est le plan de circulation dans les rues avoisinant l’avenue Pastur. Des changements sont prévus.

« Le projet prévoit de mettre l’entrée de la rue Albert 1er en sens unique pour pouvoir recréer des places de stationnement puisque la rue est assez large, explique encore l’échevin. La rue du Beau Site serait à sens unique de l’avenue Pastur vers l’entrée du ring. Et la rue de la Tombe serait aussi mise à sens unique. »

Certains commerçants ne comprennent pas non plus l’intérêt d’un bus toutes les dix minutes, alors qu’il y en a déjà un tous les quarts d’heure. Selon les concepteurs du projet, le BHNS avec son site propre, permettra d’arriver plus vite et plus facilement en vile, ce qui diminuerait le trafic sur l’avenue.

 

L’enquête publique durera jusqu’au 22 juin

La plupart des commerçants ainsi que de nombreux riverains se posent encore des questions sur ces aménagements et leur impact sur leur quartier. C’est le but de l’enquête publique. Permettre à chacun de consulter tous les plans de l’avant-projet (consultables sur www.bhnscharleroi.be), et d’émettre ses remarques. Elles seront prises ne compte pour le projet définitif.

Et pour toutes les questions, un rendez-vous peut être pris avec le service urbanisme de la Ville jusqu’au 22 juin.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept