Aller au contenu principal

Domaine de Parentville : la Province de Hainaut procèdera a l’abattage d’arbres malades

Domaine de Parentville :  la Province de Hainaut procèdera a l’abattage d’arbres malades

Au printemps dernier, des cas de « suies de l’érable » avaient été détectés au sein du domaine de Parentville, dans le parc Solvay à Charleroi. Cette maladie est caractérisée par l’apparition d’un champignon dont les spores, quand elles se libèrent en saison, peuvent aggraver les problèmes respiratoires de personnes sensibles. Par précaution, La Province de Hainaut, propriétaire du site, en avait fait fermer les accès. A partir de la mi-février, les arbres atteints feront l’objet d’un abattage par une société spécialement équipée. Cette opération, sans risque pour les riverains, nécessitera un respect strict de l’interdiction d’accès pour éviter tout accident.

Durant ces derniers mois, les arbres atteints de la suie de l’érable ont fait l’objet d’un suivi scientifique régulier. Même si les tests d’analyses de l’air menés par les laboratoires provinciaux et un consultant extérieur se sont systématiquement avérés négatifs, la Province de Hainaut a souhaité tout mettre en œuvre pour organiser une intervention dans les meilleurs délais en accord avec les autorités communales.  

Le moment le plus propice à un abattage encadré scientifiquement étant cette fin d’hiver, la société « Espaces verts Masse & fils » interviendra sur le site à partir du 17 février. Le chantier se clôturera fin mars. Les travailleurs seront équipés de tenues de sécurité pour manipuler les arbres mais aucune précaution n’est à prendre en dehors du site.

L’interdiction formelle d’accès au sein du domaine jusqu’à nouvel ordre se justifie par l’état de délabrement des érables mais également d’autres essences à la suite d’une gestion forestière insuffisante dans le chef de l’ancien propriétaire. Les plus gros arbres abattus (environ 150) seront stockés dans deux parties spécifiques du site durant le temps nécessaire à leur lessivage par les eaux de pluie de sorte que les riverains seront peu impactés par le charroi.

A l’issue de l’abattage des érables malades, les services provinciaux procéderont à la mise en sécurité des autres arbres dangereux. La réouverture, notamment pour l’organisation de stages estivaux, sera évaluée en fonction de l’avancement de cette remise en état générale du patrimoine forestier.

Pour toute information complémentaire : Michel Populaire – Département des Espaces verts - +32(0)65/40.82.82


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept