Aller au contenu principal

La PS Özlem Özem dézingue le cumul de Hugues Bayet

La députée Özlem Özem critique vertement la décision de son parti d'avoir finalement permis le 19 juin dernier à Hugues Bayet, bourgmestre de Farciennes, de continuer à pouvoir cumuler ses fonctions de mayeur et de député fédéral.

"Comme on en prend de plus en plus souvent l’habitude, laissant un petit nombre décider pour les autres, on
se contente d’acter la situation au mépris de nos statuts et d’une règle emblématique, le décumul intégral,
que notre fédération a porté haut et fort par la voix de son leader, Paul Magnette. C’est tout sauf cohérent,
cela frise le mépris à l’égard de nos membres qui avaient inscrit cela dans les statuts du PS de Charleroi avec
une majorité de plus de 90 %."
clame-t-elle.

Dans un communiqué envoyé ce mardi, la députée socialiste Ozlem Ozen se dit inquiète pour son parti, suite au cumul de mandats accordé par la Fédération PS de Charleroi à Hugues Bayet. « C’est une mauvaise décision », déclare la députée, qui fut un temps échevine dans sa commune d’Aiseau-Presles, mais qui a choisi de ne plus se représenter en 2018, pour se consacrer pleinement à son mandat de parlementaire. Avec cette décision, Ozlem Ozen précise qu’elle s’est conformée au statut de la Fédération socialiste carolo, qui avait voté en son temps, le décumul intégral des mandats.

Sauf qu’à Farciennes, le cas est particulier. Lorsque Hugues Bayet a été élu à la fois à la tête de sa commune et au Parlement fédéral, après de nombreuses discussions, il avait opté pour son mandat de député. Le problème est qu’au sein de l’équipe communale, personne n’a accepté de le remplacer au mayorat. 

Mais pour Ozlem Ozen, tout cela est cousu de fil blanc et n’est pas cohérent…

Du côté de la Fédération socialiste de Charleroi, on ne comprend pas cette sortie tonitruante. Car le comité exécutif du 19 juin dernier a pris acte du blocage politique à Farciennes dû à l’absence de successeur à Hugues Bayet pour la fonction de bourgmestre. Il fallait prendre une décision… « Nous ne pouvions pas laisser une commune sans bourgmestre, nous avons donc voté (à l’unanimité moins une abstention) pour que Hugues Bayet puisse garder momentanément ses deux fonctions », précise le délégué aux élus de la Fédération carolo Maxime Hardy. Et Ozlem Ozen était présente.

« C’est donc une tempête dans un verre d’eau, d’autant qu’Hugues Bayet applique déjà le décumul financier », ajoute-t-on à la Fédération.

Hugues Bayet, que nous avons contacté ce matin, a rappelé que le comité de la Fédération socialiste avait renouvelé sa confiance envers l’ensemble du Collège farciennois. Et qu’il n’y avait pas d’autres solutions puisque personne n’acceptait de le remplacer à Farciennes. Il n’a pas souhaité faire d’autres commentaires par rapport à cette sortie d’Ozlem Ozen.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept