Aller au contenu principal

Turbulences autour de l'hydravion à l'Eau d'Heure

La tranquillité des Lacs de l'Eau d'Heure serait-il mis en péril? En 2015, l’ hydravion aujourd’hui basé à Pairi-DaÏza donnait l’idée à son pilote de développer à partir de l’année suivante une activité permanente sur les Lacs de l’Eau d’Heure.Depuis 2016, Un hydravion a donc fait son apparition sur le site et son activité déchaine les passions. Une pétition lancée par le groupe Greenpeace de la région  et soutenue par l'asbl Terre Eco-citoyenne du Pays de l'Eau d'Heure prône une mobilisation pour l'interdiction de ces vols. Selon les arguments de  Thérèse Journée, coresponsable de cette dernière asbl, " Le développement de vols en hydravion sur le lac de la Plate-Taille est contraire à ce qui avait été décidé au départ pour ce lac. L'espace était destiné au sports comme la voile, la plongée ou la planche de voile et on voulait sauvegarder une certaine tranquillité et puis cela pose aussi tout un questionnement au niveau de la sécurité"   

Problèmes de sécurité et de nuisances

Mais ces arguments  sont bien entendu contestés ou relativisés ceux qui défendent ou soutiennent le projet d’autant que cet hydravion serait finalement peut présent sur le site .  Comme le souligne Laurent Gilson, le cofondateur de la "Belgian Airplane Association" , " pour cet hydravion nous avons du justement fournir un tas de garantie en terme de sécurité. On effectue toujours 2 tours de repérage avant d'amerrir pour être certains que la voie est libre, quant aux nageurs, ils sont normalement circonscrits sur des plages éloignées.  Philippe Fourmeau, le porte-parole de ASBL «Les Lacs de l’Eau d’Heure » surenchérit "on s'est aussi assuré d'avoir toutes les dérogations nécessaires en ce qui concerne l'accès de l'hydravion au site de la Plate-Taille. Tant le bourgmestre que les administrations régionales  compétentes  ont marqué leur accord. " 

 Renouer le dialogue 

Mais quoi qu'il en soit l’amerrissage ne semble pas se faire en douceur du coté des riverains et une pétition circule. On met en évidence des nuisances sonores et le bourgmestre de Froidchapelle  que Thérèse Journée a joint par téléphone aurait recu de nombreuses plaintes de touristes logeant dans les villas et l'hotel avoisinant  Du coté de l’Asbl gérant Les lacs de l’Eau d’Heure, on veut jouer l’apaisement d’autant qu’avant chaque vol, les différents opérateurs présents sur le site sont prévenus par mail avant chaque vol afin de prévenir qui de droit ou même de réagir le cas échéant. On entend réunir encore prochainement les intervenants donc privilégier le dialogue pour éviter à l’avenir toute turbulence. 

 

 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept