Aller au contenu principal

Charleroi: des box-cadeau pour découvrir l’absinthe

On le sait, en cette période de crise sanitaire, l’Horeca, toujours à l’arrêt, doit se réinventer. Nombreux sont ceux qui créent des box-cadeau. C’est le cas depuis peu de l’Elysium, le seul bar à absinthe de Wallonie installé Ville Basse à Charleroi. Son patron y propose trois sortes de box permettant de découvrir les innombrables variétés de cet alcool encore peu connu chez nous.

 

Des box créés dans le seul bar à absinthe wallon

Depuis un an, le bar de Nicolas est à l’arrêt. Ses bouteilles d’absinthe restent sur les étagères. Plus question de faire découvrir ce spiritueux à base de la plante du même nom encore peu connu chez nous. Et pourtant, des absinthes, il y en a de toutes les couleurs. Et de toutes les puissances. On en dénombre plus de cinq cents, avec un titrage d’alcool qui va de 50 à 90°. L’Elysium est le seul bar à absinthe en Wallonie. Et c’est pour continuer à faire découvrir son produit que Nicolas a décidé de créer des box découvertes à commander sur le Facebook du café (facebook Elysium absinthe bar) .

 

Des box, il y en a de trois sortes

« Il y en a d’abord une plus légère, explique Nicolas Majois, le patron du bar à absinthe. Ca va de 55 à 70° tout de même. Et qui doivent se boire avec de l’eau et du sucre, selon la méthode traditionnelle. Il y a ensuite une boite extrême, avec quatre absinthe à 80° et une à 90.  Et une avec seulement des absinthes qui se boivent avec de l’eau. A boire plus en mode détente. »

 

Non, l’absinthe ne rend ni fou ni aveugle

Et pourtant, l’absinthe a longtemps eu mauvaise réputation. La thuyone, l’un de ses composants, était accusée de rendre les gens fous ou aveugles. Elle a été interdite pendant cent ans, jusqu’à 2011 quand on a fait la preuve scientifique qu’elle contenait trop peu de thuyone pour être nocive. Elle est aujourd’hui légale. Et pour les box, les clients sont variés. Il y a ceux qui connaissaient le bar, et qui commandent par nostalgie, pour retrouver un peu du souvenir des soirées passées à boire de l’absinthe, mais aussi d’autres personnes, curieuses qui achètent une box pour découvrir ce spiritueux hors du commun.

 

L’absinthe a inspiré des poètes et des peintres

On l’appelait la fée verte ou la fée bleue. Et elle a inspiré des poètes comme Verlaine, Rimbaud ou Baudelaire et des peintres comme Degas, Van Gogh ou Picasso. Mais elle fait son retour aujourd’hui. Avec, entre autres, une nouvelle absinthe belge au goût vanille et fleur d’oranger.

Ces box sont une manière de découvrir tout un univers de goûts. Avec prudence, et modération, bien sûr.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept