Aller au contenu principal

Collège St Joseph de Chimay: le défi du zéro déchet

700 écoles belges se lancent le défi du zéro décès. C’est ce qu’on appelle les GoodPlanet Challenges. Chacune organise une ou plusieurs journée pour bannir la production de déchets dans l’établissent et prendre d’autres habitudes. Au Collège Saint Joseph de Chimay, l’environnent est une préoccupation depuis longtemps déjà. Et aujourd’hui et demain, des ateliers sans déchets sont organisés dans l’école. Et l’Eco-boutique proposant des collations zéro déchet rouvrait aujourd’hui.

Pour l’environnement, le Collège a sa Green Team

Pour les mille élèves du Collège Saint Joseph, la récréation de ce midi était sous le signe du zéro déchet. Dans le cadre des GoodPlanet Challenges auxquelles participent 700 écoles belges.  Une préoccupation pour l’environnement déjà bien présente. Une Green Team qui regroupe des profs et des élèves, a été créé il y a un an, après les marches pour le climat

« On s’est dit que c’était bien de marcher pour le climat, raconte Camille Ransquin, l’une des profs membre de la Green Team du Collège, mais après, il faut que cette conscientisation continue dans l’école. Et c’est pour ça qu’on a mis en place cette équipe qui réfléchit à des actions qu’on pourrait mettre en place. »

La gestion ds poubelles a, par exemple, été repensée dans l’école. Une rencontre a été organisée avec le climatologue Jean-Pascal van Ypersele. Et de plus en plus d’élèves viennent avec leur propre contenant pour les boissons. 

Et les collations sont aussi zéro déchet

Mais l’action la plus visible, c’est sans doute l’éco-boutique proposant des collations zéro déchet gérée par des élèves. Elle existait déjà, mais vient de rouvrir pour ce challenge. Et désormais, elle est encore pus axée zéro déchets.

« On y vend des gâteaux qu’on prépare nous-même, nous a déclaré l’une des élèves en charge de l’éco-boutique, mais aussi des fruits et du jus de pomme et de l’eau. Les gâteaux, on les prépare nous-même, chez nous ou à l’école. Et on les vend. Ca fait moins de déchets, c’est plus écologique, et au moins, on sait ce qu’on mange. »

« On ne donne pas les collations dans des serviettes ou dans de l’aluminium, ajoute l’une de ses collègues. On peut manger dans des assiettes et on boit dans des verres pour réduire les déchets. Il faut les réduire, c’est de notre avenir qu’il s’agit. »

A St Joseph, l’environnement est une vraie préoccupation

Au fil des années, le Collège a développé des panneaux solaires, un chauffage au bois ou un poulailler, par exemple. Et pour cette semaine zéro déchets, des ateliers sont aussi organisés aujourd’hui et demain. On y apprend à fabriquer des éponges lavables sur base de vieilles chaussettes, ou à fabriquer des contenants ré-utilisables pour les tartines, par exemple.

Dans la cour, de nombreux élèves ont encore à la main des cornets de pâtes en carton, des canettes ou des sandwiches pré-emballés. Mais à Saint Joseph, la dynamique est lancée. Pour approcher le zéro déchet absolu.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept