Aller au contenu principal

230 offres d’emploi dans les nouvelles technologies. C’était au CEME pour le Job IT Day

Ce jeudi 7 novembre, c’était le Forum Immobilier de Charleroi. Mais au-delà de l’immobilier, le renouveau de Charleroi passe forcément aussi par l’emploi et les secteurs d’avenir. Et justement aujourd’hui, le salon Job IT Day se tenait au CEME de Dampremy. C’est un grand salon de l’emploi consacré aux TIC, les Technologies de l’Information et de la Communication, un secteur en pénurie qui recherche beaucoup d’emplois et devrait être une des pistes importantes de reconversion de Charleroi.

On manque de TIC

Les TIC ont envahi le CEME de Dampremy pour une journée. Les technologies de l’information et de la communication sont au centre de ce salon de l’emploi coordonné par Techofutur TIC. On trouve ici 86 employeurs, 230 offres d’emploi, et 670 candidats. Enorme. Mais il faut dire que le secteur est en pénurie. Dans les métiers de l’informatique, on recherche des développeurs, des spécialistes en sécurité, ou des administrateurs réseaux.

« On estime que ce sont 450 000 emplois qui vont être impactés par les TIC dans les dix ans, explique Pierre Lelong, manager Formations à Technofutur TIC. Donc c’est devenu critique. Il ne suffit pas d’avoir des spécialistes, mais il faut aussi que tous les professionnels y passent progressivement. »

On recherchera 584 000 personnes dans les TIC en 2030

Selon une étude d’Agoria, en 2030, il manquera 584 000 personnes dans le domaine et le secteur pourrait générer 95 milliards d’euros de Produit Intérieur Brut. Il faudra donc, d’ici 2030, remettre à niveau 4 millions et demie de personnes, et en reconvertir 310 000 personnes. Et en une journée, il y a eu 1 500 entretiens d’embauche. Les secteurs les plus cncernés sont les soins de santé, les TIC et l'enseignementEt un plateau était consacré à la formation et à la reconversion.

« Certains profils sont difficiles à trouver parce que le marché de l’emploi est fort tendu, nous a dit une chargée de Ressources Humaines. Il y a beaucoup de concurrence et peu de places. Donc c’est parfois difficile de trouver. »

« Nous étions déjà présents l’année dernière dans le salon, ajoute cet autre responsable des Ressources Humaines. Et on a vu un panel de candidats très important qui a débouché sur plusieurs recrutements. C’est pour ça qu’on a décidé de revenir cette année. »

TIC: un défi carolo

Et à Charleroi, le numérique, c’est l’un des grands défis de l’avenir. Avec entre autres, la construction d’un quartier consacré aux TIC autour de la gare de Charleroi Sud. Parce qu’à Charleroi, on parle beaucoup de la rénovation de la ville dans ses briques. Ici, par contre, on reconstruit de façon plus immatérielle. Mais tout aussi importante.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept