Aller au contenu principal

Gerpinnes: Julien Herman remplace Michel Robert comme échevin du Folklore

Ce soir, 23 décembre, c’est un Conseil Communal important à Gerpinnes. On y assiste à la passation de pouvoir entre l’ancien et le nouvel échevin du folklore et de la culture. Michel Robert avait annoncé son départ avant la fin de son mandat en faveur du jeune Julien Herman qui était déjà son adjoint au folklore.

 

Michel Robert a passé le témoin à son ‘’dauphin’’

Il n’y a pas de meilleur décor pour une passation de pouvoir entre l’ancien et le nouvel échevin du folklore et de la culture de Gerpinnes: le Musée des Marches.Une passation de pouvoir annoncée.

« J’ai été sur le terrain pendant huit années, se souvient Michel Robert, l’échevin sortant du folklore et de la culture de Gerpinnes. Evidemment, il y a des choses moins agréables. Il y a les conflits politiques et tout, où je n’adhérais plus forcément. Et j’avais déjà formé mon successeur, Julien, qui était devenu mon adjoint au folklore depuis un an. Mais on se connait depuis pas mal de temps parce que Julien a fait partie de notre troupe de théâtre wallon, l’Equipe. C’est un tambour de marche. Donc c’est un folkloriste aussi. Et je l’ai pris sous mon aile pendant la campagne électorale. »

« On se voyait, il m’envoyait des messages pour me dire qu’il fallait penser à telle ou telle chose, se souvient Julien Herman, le nouvel échevin du folklore et de la culture de Gerpinnes. Je sens vraiment que j’ai été préparé. Et je sais que Michel sera toujours là pour me répondre. »

 

Michel Robert a vécu le meilleur et le pire pour la Ste Rolende

Pour Michel Robert, c’est une grande histoire qui se termine. Avec de grands moments. Positifs d’abord. Lors de son premier Conseil Communal, on annonçait la reconnaissance des marches, dont le Sainte Rolende, par l’UNESCO. Et sur la fin de son mandat, comme on le sait, il a du faire face à l’annulation de la marche gerpinnoise suite à la crise sanitaire. Le meilleur et le pire pour un échevin du folklore.

 

Le premier défi de Julien Herman: la Ste Rolende 2021

Et le premier défi de son successeur, ce sera d’ailleurs de défendre le protocole proposé pour une Sainte Rolende 2021 autrement.

« Succéder à quelqu’un comme Michel Robert n’est vraiment pas facile, reconnait Julien Herman. Parce que c’est un personnage. Il fait partie de ces gens qui ont marqué et qui marquent toujours Gerpinnes. C’est difficile de dissocier les marches de Michel Robert ou de dissocier Michjel Robert des marches ou de la culture. Quand on pense à la culture gerpinnoise, on a l’image de Michel en tête. Et si on a une question à poser sur Gerpinnes, on sait à qui s’adresser. »

De manière symbolique, l’ancien a transmis son écharpe au nouveau. Mais la passation se déroule en douceur et dans la continuité.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept