Aller au contenu principal

Un bureau du commerce va voir le jour à Charleroi

A l’instar d’Anvers, Gand et Liège, Charleroi va se doter d’un bureau du commerce. Objectifs : dynamiser les commerces sur tout le territoire et accompagner les commerçants et futurs commerçants. Un outil essentiel pour le soutien à la relance commerciale.

C’est désormais officiel, Charleroi aura un bureau du commerce avant l’été. Son rôle est d’accompagner au mieux les commerçants déjà présents sur le territoire mais également d’aider les futurs commerçants intéressés à s’installer à Charleroi. Il devra aussi mener des analyses et émettre des avis et des propositions concrètes.

Le marché a été attribué et c’est l’AMCV, l’Association du Management de Centre-Ville, qui a été choisie. Il faut dire que l’AMCV bénéficie d’une belle expérience de 20 ans dans le domaine. 

Ils sont notamment connu pour le plan de commerces en Wallonie car c’est eux qui ont piloté ce projet au niveau wallon. Ils ont également à l’initiative et ont créé Créashop. Ce dernier a permis de créer 200 commerces en 4 ans. 

Redynamiser les 15 communes de Charleroi

Cette cellule d’experts va donc coordonner les commerces sur les 15 communes de Charleroi. Le but est de redynamiser le commerce et pas uniquement dans le centre-ville carolo. Ce bureau devra aussi avoir une vision stratégique commerciale sur le long terme pour mener à bien de nombreux projets.

"C’est vraiment prendre par la main les porteurs de projets. Si le porteur de projets ne trouve pas son bonheur dans une place, on peut lui dire qu’à Charleroi il y a d’autres lieux où on peut développer son projet. Il y a aussi un rôle de démarchage puisque la cellule va aussi aller repérer des projets nouveaux et grandissants pour qu’ils s’implantent sur le territoire carolo" confie Babette Jandrain, l’échevine du commerce. 

Cela passera par :

  • la création et le développement du commerce local : information et soutien au montage de projets en fonction des aides disponibles, déploiement des incitants (Goshop et Créashop),... ;
  • le géomarketing (analyse et pilotage) : sur base d’un monitoring permanent, cet outil de gestion doit servir à développer une offre ciblée et adaptée en fonction des quartiers ;
  • la promotion de l’appareil commercial carolorégien auprès des développeurs et investisseurs potentiels : développer des supports attractifs afin de promouvoir, vers l’extérieur, la dynamique commerciale carolo ;
  • la communication : création de shopping guides par quartiers, d’outil numérique et organisation d’un événement commercial carolo à périodicité annuelle ;
  • la prospective : anticiper la reprise commerciale du périmètre Charleroi DC, veille sur les tendances,…

Une cellule installée à la ville Haute avant l’été

Il sera ouvert à toutes les personnes souhaitant développer son commerce sur le territoire carolo. Cette cellule fera appel aux autres partenaires de terrain comme Azimut, Je crée mon job, Charleroi Entreprendre, l’ASBL Charleroi Centre-Ville et bien d’autres. Le bureau va coordonner toutes les structures existantes pour aider les personnes qui rêvent de créer leur commerce. 

Le bureau ouvrira ses portes avant l’été et devrait être installé au sein de la ville Haute. 

"C'est un lieu symbolique puisque les commerces traversent depuis quelques années une phase qui n’est pas facile du tout. Ce bureau du commerce aura donc une cellule à parti entière à la ville Haute" conclut Babette Jandrain. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept