Aller au contenu principal

La ville de Charleroi va rapidement distribuer ses masques !

On ne les attendait plus et finalement, ils sont arrivés, nous parlons évidemment des masques. Une partie vient de la Ville de Charleroi et l'autre, de Charleroi Métropole. A l'heure où l'on se déconfine, beaucoup diront qu'ils arrivent un peu tardivement, bien après que les élans de solidarité aient fourni des masques grâce à des bénévoles. Ceci dit, mieux vaut tard que jamais.

Les masques commandés par la ville de Charleroi sont enfin arrivés, trois jours avant l’entame de la phase 3 du déconfinement. Dans cet entrepôt, les camions se succèdent pour acheminer les Saint-Graal, on ne compte plus les caisses, on déballe et  on trie.

On parle tout de même de 420.000 masques 

"Enfin, nous allons être en contact avec 210.000 personnes pour distribuer les masques. Ca a pris du temps, on le déplore. Nous avons suivi les étapes administratives indispensables et incontournables donc oui, ça a mis du temps mais aujourd'hui, nous avons en stock 420.000 masques", confie une coordinatrice de la Ville de Charleroi, Valérie Velghe.

Charleroi, c’est 15 communes et donc 210.000 personnes. On nous l’a assuré, tout le monde aura ses deux masques, adultes et enfants compris. 

Deux tailles pour les adultes et une pour les enfants

Pour l’obtenir, il suffit de se rendre sur la page web https://public.charleroi.be/masques/index.php, vous entrez le nom de votre rue et apparaitra votre point de relais, les jours et les heures prévues pour cette distribution. Et via le numéro gratuit: 0800/18.348, il est également possible d’avoir toutes ces informations.

"Les trois masques répondent tous les trois au cahier des charges qui était extrêmement préciset qualitatif", explique la coordinatrice carolo.  

Inutile de venir en famille, une seule personne munie de sa carte d’identité pourra prendre les masques pour l’ensemble du ménage ou votre voisine et/ou grand-mère si vous avez une procuration

Comme à peu près tout le monde, vous êtes une majorité à avoir votre masque mais comme dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir surtout que ces masques sont gratuits et qu’on est loin d’être sorti de cette crise.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept