Aller au contenu principal

Pauline Boninsengna devient la nouvelle cheffe du groupe PTB à Charleroi

À seulement 30 ans, la toute jeune conseillère communale Pauline Boninsengna devient la cheffe du groupe PTB à Charleroi. Elle prend la place de celui qui est également le porte-parole du parti, Germain Mugemangango. 

Juriste de formation, c’est désormais Pauline Boninsengna qui deviendra la cheffe du groupe du PTB. Habitant à Marcinelle, elle a grandi dans la région de Charleroi et dès qu’elle a terminé ses études, elle a commencé à travailler pour « médecine pour le peuple ». Ses thématiques coups de coeur: la santé, le droit des femmes et l’écologie. 

« Évidemment cette proposition va représenter un défi pour moi je pense. C’est aussi une opportunité pour moi de mettre plus d’énergie dans le bien-être des Carolos au niveau du conseil communal. » explique la nouvelle cheffe de groupe.

Ce qui est certain, c’est qu’elle va apporter sa propre touche, mais elle continuera le travail entamé par le parti les années précédentes. 

« C’est clair qu’on a chacun son style. Mais aujourd’hui, la question c’est justement de proposer un nouveau visage, on a une jeune équipe. On veut aussi mettre en avant une femme en tant que cheffe du groupe, et continuer à défendre la voix des Carolos au sein du conseil communal. »

Elle l’assume. En tant que jeune maman ce n’est pas facile de s’investir en politique. Que ce soit de manière individuelle ou collective. Même constat pour la jeunesse. 

Le parking gratuit, son premier combat

La première bataille de Pauline Boninsengna, ce sera le parking gratuit dans le centre de Charleroi. 5 ans après l’installation du parking payant dans l’intra-ring, le PTB l’affirme, des problèmes de stationnement persistent. 

« Il y a très peu d’alternatives qui sont proposées à Charleroi au point de vue de la mobilité pour le moment. Concrètement, on fait payer le manque de solutions sur le dos des travailleurs. Et tant qu’on ne vient pas avec des alternatives, à Charleroi ça va être marche ou paye » explique Pauline Boninsengna.

Une pétition a été lancée et à déjà reçu un millier de signatures. Evidement le logement de qualité restera aussi le cheval de bataille du PTB carolo. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept