Aller au contenu principal

Sacré Français à Dampremy : bientôt un nouveau quartier sur un terril

Un tout nouveau quartier avec du logement partagé, des maisons respectueuses d’économies d’énergies et de jardins partagés. Le tout sur un terril. C’est le projet original qui devrait bientôt voir le jour à Dampremy sur le terril du Sacré Français. Un projet privé qui sera réalisé avec la collaboration de la Ville et qui comprendra 160 logements. Les premières maisons pourraient voir le jour dans moins d’un an. 

 

Ce sera un nouveau quartier eu coeur de Dampremy

L’aménagement du terril du Sacré Français de Dampremy pour qu’il devienne un nouveau quartier moderne et écologique, c’est un projet qui date de déjà près de cinq ans. En face du CEME et à deux pas du centre de Charleroi. Porté par des privés, en collaboration avec la Ville, il comprendra environ 160 logements. Mais aussi de l’activité sportive, de l’agriculture citadine, et une zone économique dédicacée aux artisans et aux PME.

« C’est un nouveau quartier avec toute une série de thèmes, de modes de vie différents, explique Patrick Chalant, l’Administrateur délégué Valimo, la société qui porte le projet et est propriétaire du terrain. Et dans le logement, il y a plusieurs types proposés. Depuis le traditionnel en acquisition jusqu’à la location ou, un concept qui est dans l’air du temps: l’habitat partagé. »

 

Avec de l’habitat partagé

« La particularité de vivre dans un projet d’habitat groupé, ajoute Christophe De Nys, Ingénieur-Architecte COARCHI, aussi partenaire du projet, c’est qu’on ne choisit pas uniquement un logement. On choisit une nouvelle manière d’habiter en fait. Donc c’est vraiment une volonté de recréer du lien dans son logement, avec son voisinage, avec le quartier, mais aussi avec le quartier et la Ville. 

Et cet habitat groupé se veut respectueux de l’économie d’énergie et de l’économie circulaire. On est ici à la fois dans la nature et dans la Ville. Sans compter une volonté d’harmoniser l’architecture dans le paysage. La partie habitat groupé reprendra 40 à 50 maisons et quelques petits immeubles de cinq, six logements. Dans un projet inter-générationnel.

« Les maisons seront regroupées par cinq autour de venelles, poursuit Christophe De Nys. Et comme c’est le propre de l’habitat groupé, il y aura des espaces partagés: des espaces fonctionnels, une buanderie, une salle de jeux ou une chambre d’amis. Et la partie nature du terril sera aussi gérée par les habitants avec l’aide d’associations locales pour en faire des jardins partagés, un vignoble ou accueillir des chèvres, parmi beaucoup d’autres possibilités. »

 

Les premières constructions, c’est pour bientôt

La partie habitat groupée est celle qui pourrait être terminée le plus rapidement. Selon la volonté de familles qui devront s’unir pour un projet de vie commun. Pour les logements traditions, il faut encore compter facilement, selon les promoteurs, six mois à un an avant de pouvoir proposer les immeubles.

Ce sera donc bientôt un nouveau quartier en plein coeur de Dampremy.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept