Aller au contenu principal

"Carrément bières", le festival qui fait mousse!

Le week-end dernier, l’abbaye de Villers-la-Ville accueillait la 5e édition du festival « Carrément bières ». A carte, près d'une centaine de créations originales de brasseries artisanales venues de tout le pays. De quoi déguster en famille ou entre amis des produits parfois atypiques.

Comme la Rictus de "La Radine de Buzet", dans l’entité de Pont-à-Celles. Pour accentuer ses notes de poivre et de baie japonaise, l'un de ses créateurs propose de la déguster après avoir fait un petit tour de moulin à poivre... Une belle originalité pour la dernière née de cette brasserie créée en 2015. Elle propose aussi une "Origine", une blonde rafraîchissante aux notes d'agrumes qui titre à 6,3% et la "Rutabaga", une ambrée composée de 5 malts qui fait 7,7%.

Autre découverte, la brasserie Junisun établie à Anderlues. Auparavant, on comptait 8 brasseries dans cette commune. La dernière avait fermé ses portes en 1971. Une quarantaine d'années plus tard, deux amis décident d'y relancer une activité brassicole. Quelques mois après, en 2005, la "Bourlettine" était née. Cette ambrée se compose de 2 malts d'orge et de 2 houblons différents. Avec ses 7% d'alcool, elle est à la fois intense, un peu amère et désaltérante. Plus récemment, une blonde légère est sortie des cuves: la "Tip Top" a des notes de pêche et de fruits de la passion assorties d'un bel équilibre.  

« Carrément bières » accueille désormais une petite trentaine de micro et pico-brasseries, ce qui représente un peu plus de 90 bières à découvrir. Le festival ne veut plus grandir pour garder ainsi son côté très convivial.

 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept