Aller au contenu principal

Le port du masque obligatoire jusqu’au 15 septembre à Charleroi

Le port du masque obligatoire jusqu’au 15 septembre à Charleroi

Le bourgmestre de la ville de Charleroi, Paul Magnette, prolonge par arrêté l’obligation du port du masque en rue, dans les 15 anciennes communes carolos, jusqu’au 15 septembre inclus. Cette obligation est assortie de dérogations, notamment dans les parcs publics et les lieux de promenades comme le Ravel ou les terrils de la Boucle noire.

Dans le cadre de la poursuite des  efforts qui permettent aujourd’hui un recul de l’épidémie : le port du masque dans les rues de Charleroi est généralement bien respecté par les Carolos  et cela à un effet positif sur le nombre de contaminations qui est de plus en plus maîtrisé dans la commune.  La rentrée scolaire va cependant augmenter le nombre de personnes sur la voie publique et les contacts interpersonnels. Il convient donc de rester vigilants et de maintenir les gestes barrières au-delà du 1er septembre.

Le port du masque reste donc obligatoire partout à Charleroi sauf pour les enfants de moins de 12 ans et dans le cadre de la pratique d’un sport ou d’un déplacement à vélo y compris en plein air.

Le masque n'est pas obligatoire dans les parcs publics, Ravel et terrils traversant la Boucle noire, lorsque la distance entre personnes ne le justifie pas.

Pour rappel, des masques sont toujours disponibles, afin de permettre à celles et ceux qui n’ont pas eu la possibilité de se présenter à la distribution de pouvoir encore se procurer des masques. La distribution est prolongée au sein des 5 guichets citoyens depuis le 1e juillet jusqu’au 30 septembre.

Culture 

La rentrée culturelle se profile et avec elle l’envie de s’évader, bien nécessaire après ces mois difficiles. Depuis le début de la pandémie, l’attention des autorités communales a été constante auprès du secteur.

Un projet de protocole de base générique a été élaboré par le Ministère de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, en concertation avec le secteur et des experts scientifiques. Il formalise notamment la possibilité d’accorder des dérogations aux salles de plus de 200 places, de quoi apporter une dose d’oxygène au secteur. 

La Ville de Charleroi a dès lors entamé le dialogue avec les opérateurs concernés afin de mettre en place au plus vite un protocole local permettant d’augmenter leurs jauges de spectateurs lorsque les conditions sont réunies. 

Les contacts se poursuivent et se clôtureront par une réunion de concertation programmée la semaine prochaine. Dans la foulée, un accompagnement sera également proposé pour les plus petits lieux afin d’optimiser la jauge de spectateurs dans le respect des normes sanitaires. 

Stade du Pays de Charleroi 

Le 24 août dernier, la Pro League de Football communiquait aux clubs de D1A et de D1B, un protocole élaboré par un groupe de travail réunissant les représentants les principaux acteurs du monde du football, les Ministres communautaires du Sport et les différents services de police. 

L’objectif de ce protocole est de de permettre au plus grand nombre possible de spectateurs d’assister à un match dans le cadre des mesures sanitaires en vigueur et dans les conditions les plus sûres. 

Les différents bourgmestres se sont dès lors vus chargés d’évaluer et de déterminer avec toutes les parties concernées les conditions permettant l’accueil du public en toute sécurité, dans le cadre du protocole.

A l’initiative du Bourgmestre de Charleroi, Paul Magnette, la Ville et les dirigeants du Sporting de Charleroi, se sont vus lors de plusieurs réunions de travail, dans un climat extrêmement constructif et responsable. Une proposition en vue du match du 18 septembre sera présentée par les dirigeants du RCSC, lors de la prochaine cellule de sécurité communale qui se tiendra la semaine prochaine. 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept