Aller au contenu principal

Le CHU de Charleroi a installé un centre d'autodialyse à Fedasil Jumet

Le CHU de Charleroi maîtrise la technique d’hémodialyse à domicile depuis 2016. Et depuis le 17 mai dernier, c’est un centre d’autodialyse qui a été mis en fonction sur le site de Fedasil à Jumet. 

Ce nouveau projet a été initié par Serge Treille, chef du service de dialyse-néphrologie du CHU de Charleroi. L’encadrement de ces séances d’autodialyse se fait par une infirmière référente du CHU de Charleroi et plusieurs médecins qui y transitent régulièrement. 

Depuis plusieurs années, le site de Fédasil Jumet s’est vu accorder une part croissante de la prise en charge des patients demandeurs d’asile en hémodialyse. Depuis août 2016, chaque centre de dialyse s’est vu contraint, par convention, de réaliser au moins 40% de dialyse dites « alternatives », soit au domicile du patient, soit dans un centre dit d’autodialyse, avec un moindre coût sociétal étant donné les besoins plus limités en personnel et en locaux. Voilà comment et venue l'idée de créer un centre de proximité sur le lieu de vie des demandeurs d'asile.

Les transports ne sont que peu pris en charge par la sécurité sociale et représentent une part non négligeable des coûts encourus par le patient, en l’occurence dans ce cas, par le centre Fedasil.

Concrètement, 5 patients du centre Fedasil de Jumet suivent ce traitement de proximité. 

Le bâtiment préfabriqué qui accueille ce centre d’autodialyse est équipé comme en milieu hospitalier et il a été installé de manière durable, avec demande de permis d’urbanisme.

Un projet innovant pour le CHU de Charleroi, qui dispose du plus important centre d’hémodialyse de Wallonie. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept