Aller au contenu principal

Farciennes : Hugues Bayet prêt à claquer la porte du PS s'il ne peut plus être député-bourgmestre

Conséquence de la formation du nouveau gouvernement, à Farciennes, le bourgmestre Hugues Bayet menace de claquer la porte du PS. C'est la fameuse règle du décumul intégral qui a été instaurée en 2017 par la Fédération socialiste carolo qui pose problème. La règle a été gelée jusqu'à la formation du gouvernement De Croo. Mais la Fédération carolo vient de demander par courrier à Hugues Bayet de faire un choix entre son mandat de député fédéral et celui de bourgmestre. L'homme fort de Farciennes ne compte pas faire de choix. Il est même prêt à rendre sa carte de parti. 

C’est par courrier que la Fédération socialiste de Charleroi vient de demander à Hugues Bayet de faire un choix entre son mandat de bourgmestre de Farciennes et celui de député fédéral. En cause, le fameux décumul intégral adopté par la Fédération du PS carolo en 2017, qui sort (dans ce cas de figure) de sa léthargie suite à la constitution du nouveau gouvernement.

Depuis l’instauration de ce décumul par Paul Magnette, Hugues Bayet n’a y a jamais été favorable. Après avoir siégé à l’Europe de 2014 à mi-2019 tout en étant à la tête de Farciennes, il se porte candidat en mai 2019 aux législatives, tout en étant devenu député fédéral. Et si ce cumul a pu se poursuivre jusqu’à présent sans encombres, c’est parce que le Gouvernement fédéral a mis plus de 500 jours à se mettre en place. La situation avait donc été figée. Contactée par nos soins ce matin, la Présidente de la Fédération socialiste de Charleroi Babette Jandrain, rappelle le cadre de cette mesure :

"Lors de l’instauration de cette règle en 2017, les militants se sont prononcés à plus de 90 % pour le décumul intégral. Au lendemain des élections de 2019, on a décidé en exécutif d’attendre le casting du Gouvernement fédéral pour appliquer la mesure. Le gouvernement ayant été formé ce jeudi, un courrier a été envoyé aux personnes concernées, dans le respect de la démocratie interne de la Fédération PS de Charleroi".

Le choix de ne pas faire de choix...

Depuis ce jeudi, Hugues Bayet qui ne fait pas partie des nouveaux ministres socialistes au fédéral, est donc radicalement confronté au décumul intégral. Mais il n’a clairement pas l’intention de faire un choix. Si il confie ne pas être déçu de ne pas faire partie du casting ministériel, il trouve par contre injuste qu’on lui impose ce décumul alors que les règles sont, dit-il, plus souples dans d’autres fédérations socialistes.

Hugues Bayet serait donc prêt à rendre sa carte au parti. Un geste fort, qui l’amènerait à siéger en tant qu’indépendant à la Chambre et en tant que bourgmestre à Farciennes, où sa popularité ne fait aucun doute. Ça négocie donc ferme en ce moment entre Hugues Bayet et sa Fédération. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept