Aller au contenu principal

Activités de sensibilisation routière à l'école des arts et métiers à Erquelinnes

La sécurité routière fait souvent parlée d'elle dans notre pays.  Oui, encore trop de personnes y sont touchées et ne prennent pas conscience des dangers.  L'ASBL Fedemot, la fédération des motos cyclistes a organisé une journée de sensibilisation pour plusieurs élèves de l'école des arts et métiers à Erquelinnes. 

 

Les accidents de la route font encore trop de victimes dans notre pays.  C'est pourquoi l'ASBL Fedemot, la fédération des motos cyclistes a réalisé une journée de sensibilisation auprès d'une centaine d'élèves de l'école des arts et métiers à Erquelinnes.

"Ici, on a un atelier avec des cyclomoteurs classe A et ici on essaye de les initier aux scooters parce-que le souci avec les cyclomoteurs classe A qui sont limités à 25 km/h, on ne doit pas passer le permis donc malheureusement, on ne leur apprend pas les bases et nous, c'est ce qu'on essaye de faire.  On a aussi des lunettes d'alco-vision qui vous donne les effets un peu de l'alcool, quand vous êtes dans un état d'ébriété quand même assez haut.  Ils doivent faire un petit parcours, ouvrir un cadenas comme s'ils rentraient chez eux." Nous raconte Eric Delvenne, formateur de l'ASBL Fedemot. 

Au programme de la journée donc différentes activités auxquelles les élèves ont pu s'initier.

Un élève de l'école des arts et métiers nous explique son expérience "En fait, on a mis des lunettes comme si on était bourré, on voit la vision quand on est bourré et on voit tout en double et c'est bizarre!

Une sensation bizarre pour certains, un chamboulement pour d'autres qui ne savaient pas que ça pouvait être aussi dangereux.

Les élèves ont aussi eu un atelier des premiers secours à savoir ce qu'il faut faire mais surtout ne pas faire lorsque nous sommes témoins d'un accident.

"C'est pratique de savoir tout ça, c'est vrai que ça peut arriver à tout le monde de croiser un accident, ... Et c'est toujours bien de savoir ce qu'il faut faire dans ce genre de situation."  Nous raconte un autre élève de l'école des arts et métiers.

Nous avons encore eu l'avis d'un élève de l'école des arts et métiers.  "C'est très important à l'heure d'aujourd'hui de regarder après avec vue les différentes causes qu'il y a pu avoir dans les années précédentes.  Voir les morts qu'il y a eu et je pense qu'à l'heure d'aujourd'hui c'est bien de savoir qu'il faut prendre conscience de la vie et de faire attention."

La dernière activité concernait les quads et les cyclomoteurs trafiqués. 

Pour l'ASBL Fedemot, c'est très important de faire cette journée de sensibilisation car rappelons que c'est entre 16 et 24 ans, que le taux de mortalité est tout de même élevé sur nos routes.

Comme on le dit souvent, il vaut mieux arriver en retard que ne pas arriver du tout.

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept