Aller au contenu principal

La guérison à toute vitesse. Des voitures électriques pour les enfants à l'hôpital de Chimay

C’est une tendance de plus en plus présente dans les hôpitaux. On utilise de petites voitures électriques pour que les enfants du service pédiatrie puisse rejoindre eux-même, de manière ludique, la salle d’opération. C’est désormais le cas au Centre de Santé des Fagnes de Chimay. Ca permet de déstresser les enfants et de dédramatiser leur passage à l’hôpital. Et à Chimay, ça fait partie d’un projet global pour que l’enfant se sente un peu chez lui lors de son hospitalisation. 

Des voitures pour déstresser et donner moins de médicaments

On pourrait se croire dans une salle de jeux. Il y a des ballons, des poupées, mais surtout deux toutes petites nouvelles voitures électriques. On est pourtant à l’hôpital. Elles ont été offertes par l’asbl « Ce soir, c’est Noël ». Les enfants l’utiliseront pour rejoindre la salle d’opération, avent une intervention. Et leur utilisation pour les petits malades s’inscrit dan un vrai projet du service pédiatrie.

 

« L’équipe de pédiatrie est très créative pour essayer que l’hospitalisation soit la moins difficile possible pour l’enfant et pour les parents, explique Evelyne Bossart, la responsable du Pôle Mère-Enfant de l’hôpital de Chimay. Et les voitures entrent dans un projet opératoire. Notre projet est de pouvoir dédramatiser l’intervention. Pour que l’enfant et le parent soient plus serein. Et donc que l’on donne moins de médicaments. Le stress a un grand impact sur la douleur. Et en dédramatisant, et en ayant des gens décontractés, on remarque les enfants ont moins de douleur.  Le projet est porté en collaboration avec l’équipe du bloc opératoire, les brancardières, les infirmières, et surtout avec les parents. »

Une façon nouvelle et ludique de penser l’hospitalisation

Et lors de la démonstration à laquelle nous avons assisté, les enfants ont adoré les petites voitures. Mais d’autres actions sont aussi menées, comme ces boîtes à tartines pour égayer les perfusions offertes par l’association « Coucou nous voilou ». Une façon de repenser le travail, autour de l’enfant.

« L’important, ajoute la responsable du Pôle Mère-Enfant, c’est de recréer l’univers de vie et de jeux des enfants, de leur lien avec leurs parents et leur famille. Et qu’on puisse recréer ça à l’hôpital. »

Et l’une des mamans présentes lors du reportage d’ajouter:

« On passe quand même d’un lit en hauteur avec de grands barreaux qui faisait un peu prison pour les enfants dans les hôpitaux, il y a quelques années à de petites voitures électriques. C’est vraiment un beau cadeau. »

Un cadeau qui devrait aider à amener les petits patients vers la guérison.. sur les chapeaux de roues.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept