Aller au contenu principal

Région: des collations scolaires plus équilibrées

En Wallonie, un enfant sur quatre vit sous le seuil de pauvreté et la crise sanitaire que nous traversons actuellement tend à renforcer cette triste réalité. De nombreuses études ont par ailleurs démontré les liens existants entre situations socio-économiques difficiles et mauvaise nutrition.                          

Dans le cadre du plan de lutte contre la pauvreté 2020-2024, le Gouvernement de Wallonie, à l’initiative de la Vice-Présidente, Ministre de la Santé, de l’Action sociale et de l’Égalité des chances, Christie Morreale, décidait  en novembre dernier de lancer un vaste projet pilote visant à distribuer gratuitement des collations saines et équilibrées aux enfants de plusieurs écoles maternelles à encadrement pédagogique différencié. Ces écoles accueillent des élèves issus de milieux socio-économiques plus fragiles et sontidentifiées par la Fédération Wallonie-Bruxelles sur base de plusieurs indices (revenu par habitant, taux de chômage...)

23 écoles, tous réseaux confondus, ont aujourd’hui été sélectionnées sur les 5 Provinces du territoire wallon pour participer à ce projet qui a officiellement été lancé ce vendredi à l’école de la coopération de Saint-Nicolas. Cette opération se déroulera sur deux années scolaires. Elle permettra de distribuer 400.000 collations gratuites et durables à environ 5.000 élèves. Concrètement, un potage ou une collation saine, variée comme des salades de fruits, des légumes en bâtonnet, des jus de fruits et légumes frais, etc. seront servis aux enfants deux fois par semaine, en cours de journée. 

« Outre ces enjeux de lutte contre la pauvreté et d’accès à une alimentation saine pour les enfants, ce projet fait également la part belle développement des circuits-courts et à la réinsertion socio-professionnelle », se réjouit Christie Morreale.

Les collations seront en effet préparées à base de produits locaux par des Centres d’Insertion Socioprofessionnelle, des Entreprises de Formation par le Travail et des écoles de Promotion sociale.

Le Collectif Développement des Cantines Durables composé de 7 partenaires (L’asbl Influences Végétales, la Ceinture Aliment-Terre liégeoise, L’asbl Goodplanet, le GAL pays de l’Ourthe, L’asbl Ma terre, mon assiette, le GAL de l’Entre-Sambre et Meuse, l’asbl Le renard qui passe) a été choisi pour coordonner cette expérience pilote. Le Collectif jouera notamment un rôle de facilitateur pour amener des produits, frais, locaux dans les écoles et sensibiliser les équipes éducatives et les élèves des écoles sélectionnées aux bienfaits d’une alimentation saine et durable pour la santé et l’environnement. Il s’agit d’accompagner ces dernières dans une démarche d’autonomie à long terme, qui s’inscrit en faveur du développement d’une alimentation saine.

A l’issue de cette expérience de deux ans, le Gouvernement de Wallonie évaluera ce projet budgété à hauteur de 420.000 euros, en vue d’une extension, voire d’une généralisation de l’initiative. 

Ces collations saines et gratuites se veulent complémentaires à d’autres initiatives menées en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles comme les expériences pilotes de repas de qualité à base de produits locaux, gratuits, dans les écoles maternelles ou le programme « lait, fruits et légumes à l’école »

Voici les écoles qui ont été sélectionnées dans notre région: 

  • Monceau-sur-Sambre: Ecole fondamentale libre St-Louis
  • Farciennes: Ecole primaire "la marelle" 
  • Marchienne-au-Pont: Ecole fondamentale de la Docherie  
  • Dampremy: Ecole "la marsaude"   
  • Chimay: Ecole fondamentale annexée  
  • Forges: Groupe scolaire communal Jehan Froissart 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept