Le pourcentage de bénéficiaires ne cesse d'augmenter pour les CPAS wallons

par
|

Après avoir connu plusieurs vagues de crises diverses ces dernières années, les CPAS wallons réclament plus de moyens pour qu’ils puissent accomplir leurs missions premières afin d’assurer les droits primordiaux des personnes fragilisés. De plus, le pourcentage de bénéficiaires ne cesse d’augmenter, des demandes d’aides également, sans augmenter le personnel. Rencontre au centre public d’action sociale de Beaumont.

Depuis les différentes crises que nous avons connues ces dernières années, les centres publics d’action sociale du Pays sont de plus en plus prisés par les Belges. Face à cela, les 262 CPAS wallons continuent à assumer les situations de grandes précarités, une précarisation croissante d’une classe moyenne qui l’est finalement de moins en moins.

" Beaumont est composé de 7.200 habitants et pourtant le pourcentage de bénéficiaire du CPAS ne cesse d’augmenter au fil des années, indique Florent Descamps, président du CPAS de Beaumont. Un pourcentage qui a un impact sur nos finances locales, car 45% du budget de la commune est consacré pour les revenus d’intégration sociale (RIS). Je pense que de nombreuses personnes ont quitté le chemin du chômage pour s’inscrire au CPAS et donc on doit assumer. On le voit également dans le domaine de l’insertion socioprofessionnelle. "

Manque de personnel

Mais le personnel des différents centres publics d’action sociale fait face à certains comportements violents de la part des bénéficiaires. Un nouveau phénomène auquel sont confrontés les CPAS qui peinent donc à maintenir le personnel ou recruter de nouveaux travailleurs.

" Les missions sont de plus en plus nombreuses et doivent être assurées par le personnel du CPAS, explique le président. Malheureusement, nous n’avons pas suffisamment de moyens pour engager du personnel supplémentaires, c’est regrettable. "

La fédération des CPAS aimerait revenir aux trois principes de bases du centre à savoir nourrir les personnes dans le besoin, les loger et les aider à trouver un travail.

Mais un constat marquant a été soulevé par les CPAS, la distribution de colis alimentaire a grimpé ces dernières années, en 2021 près de 70.000 personnes ont eu recours à une aide alimentaire, toutes formes d’aides alimentaires confondues.

Plusieurs propositions sont faites par la fédération des CPAS pour revenir à une situation sociale plus stable et plus apaisée. Mais, le chemin est encore long avant de pouvoir répondre davantage aux besoins croissants des bénéficiaires. 

 

 

Clara Declercq


Sur le même sujet

Recommandations

Image
Chapelle-Lez-Herlaimont: HUmani prépare les repas pour le CPAS

Chapelle-Lez-Herlaimont: HUmani prépare les repas pour le CPAS

Le service restauration d’HUmani prend le relais du CPAS de Chapelle selon nos confrères de SudInfo. Souvenez vous le 3 mars dernier, le restaurant social de Chapelle-Lez-Herlaimont été endommagé par un tragique incendie faisant une victime. Une solution à été trouvée le temps des travaux.  
Image

La « Cité Propre » fait son come-back !

De retour dans les quartiers de la Sambrienne, l’action « Cité Propre » est de retour en partenariat avec le CPAS de Charleroi pour un concept repensé.
Image
Le personnel du CPAS est satisfait de sa rencontre avec les autorités communales

Le personnel du CPAS est satisfait de sa rencontre avec les autorités communales

Les travailleurs du CPAS de Charleroi n’ont pas choisi ce mardi au hasard pour aller manifester leur mécontentement auprès de leurs autorités. Tandis que certains se rendaient à Bruxelles pour assister à la manifestation européenne contre l’austérité, une centaine de travailleurs ont été reçus ce midi par le bourgmestre, le président du CPAS et Julie Patte.
Image
Plus de  6 millions d'euros pour des CPAS de notre région

Plus de 6 millions d'euros pour des CPAS de notre région

L’aide supplémentaire accordée aux CPAS wallons dans le cadre du suivi de la crise sanitaire de la Covid-19 vient d’être reconduite pour deux ans. En 2021, le Gouvernent Wallon avait débloqué près de 20 millions d’euros pour engager des travailleurs sociaux, via des CDD de deux ans. Et il vient de renouveler cette aide.
Image
HUmani recherche activement des familles pour parrainer des jeunes issus d'institutions

HUmani recherche activement des familles pour parrainer des jeunes issus d'institutions

Chaque année, le service "Parrain et Moi" d’HUmani (anciennement ISPPC) permet à des enfants placés en institution ou dont les parents éprouvent des difficultés d’être parrainé par une famille. Objectif : consacrer du temps à ce jeune et construire avec lui une relation affective privilégiée.
Image
Courcelles : un coup de pouce pour aider les commerçants à décorer leur vitrine pour les fêtes

Courcelles : un coup de pouce pour aider les commerçants à décorer leur vitrine pour les fêtes

Pour plus de magie dans Courcelles, la commune offre de la décoration de Noël aux commerçants désireux d’égayer leur vitrine en cette période de fêtes de fin d’année.
Image

Charleroi : un abri de nuit 100% féminin va ouvrir ses portes début 2024

Image

La Wallonie réaffecte plus de 6 millions d'euros pour les projets de son Plan piscines

Image

CPAS de Charleroi: 1.500 calendriers sont disponibles pour soutenir les associations

Image

Le Parlement européen donne son feu vert pour l'aide aux licenciés de Makro en Wallonie

Image

Ham-sur-Heure-Nalinnes: le CPAS organise un atelier bricolage solidaire

Image

Le Mobil'Assistant, le nouveau service itinérant du CPAS de Charleroi

Image

Grève au CPAS de Charleroi: le résultat des conséquences en cascade

Image

Charleroi : Grève du personnel administratif et du service social du CPAS ce matin

Image

Aide de l’Europe aux licenciées de Makro:  unanimité en commission du Parlement européen