Aller au contenu principal

Le Forem retire sa dispense à un chômeur pour sa dernière année de formation

C’est une situation étonnante que vit pour l’instant Georges Bastin. A 50 ans, il est chômeur, mais a repris des études d’éducateur spécialisé depuis deux ans. Et pour ces deux premières années, il a eu une dispense du Forem. Mais cette année, pour sa troisième, elle lui a été refusée. Il peut donc toujours suivre les cours, mais doit rester actif et disponible sur le marché de l’emploi . Ce qui signifie: ne pas refuser les éventuels emplois que lui proposerait le Forem. Ce qui, dit-il, pourrait mettre sa dernière année et son diplôme en danger. 

Une fois, deux fois,… mais pas trois

Georges a 50 ans, et après avoir travaillé 18 ans dans la sécurité, en 2015, il se retrouve au chômage. Il y a deux ans, avec l’accord de sa placeuse Forem, il reprend des études. Un bachelier en éducateur spécialisé à Erquelinnes en Promotion Sociale. Et demande une dispense au Forum. Il l’a obtenue pour sa première puis sa deuxième année. Mais pour la dernière, la troisième, le Forem vient de lui refuser.

« Ca veut dire que je peux suivre les cours, explique Georges Bastin, mais que si le Forem me trouve un emploi, je dois arrêter les cours. Et perdre tous mes acquits. J’ai fait deux ans, mais je perdrais ma troisième et mon diplôme. »

Trop peu d’heures de cours en journée

Raison évoquée par le Forem, il faut prester au moins 20 heures par semaine hors week-end et avant 17 heures.

« Les critères n’ont pas changé, précise Thierry Ney, le porte-parole du Forem. Que ce soit pour la première année, la deuxième ou cette année-ci, les critères sont restés stables. Mais les exigences peuvent évoluer d’une année à une autre pour un étudiant. Et souvent, la dernière année, il y a moins de cours et plus de stage. Selon ce qu’on a reçu, il n’y a que des heures de cours, et pas assez pour accorder la dispense. »

Une nouvelle demande de dispense

Pas question donc de se former le soir si on veut une dispense. Etonnant quand on veut se reconvertir. Georges, lui, suppose que dans son cas, le Forem n’aurait pas tenu compte de ses stages dans son calcul. Le Forem l’invite donc à refaire une demande… Ce que Georges a déjà fait. Sa nouvelle demande sera analysée nous a assuré Thierry Ney.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept