Aller au contenu principal

A Montigny-leTilleul, on "recrute" un nouvel échevin

A Montigny-le-Tilleul, après la démission de l’échevin Alexandre Dernevoi, surnommé Sacha, il va falloir désigner son successeur. Et le MR, en majorité absolue, mais associé au PS dans le Collège, a décidé d’innover pour choisir ce nouvel échevin. Une procédure est lancée, du même type que pour un recrutement. Avec appel à candidature et entretiens de motivation.

Une vraie procédure de « recrutement »

Après les dernières élections, les choses étaient claires à Montigny-le-Tilleul. Ceux qui avaient fait le plus de vois étaient échevins. Mais la démission de Sacha Dernevoi pou des raisons personnelles et professionnelles a changé la donne. Pour le remplacer, il faut un conseiller communal MR. Deux ont déjà dit qu’ils n ‘étaient pas candidats. Les autres ont eu à peu près le même score.

« Ici, on est plus ou moins dans une fourchette de vingt voix de différence, explique Marie-Hélène Knoops, la bourgmestre MR de Montigny-le-Tilleul. Donc on voit les choses autrement et on met en place un processus pour moi, démocratique. On a lancé les candidatures et nous avons ouvert à tous ceux qui pouvaient potentiellement être échevins, c’est à dire, tous les conseillers communaux MR qui n’étaient pas échevins. Et on a lancé un « recrutement ». Et j’ai mis en place un Comité des Sages. »

Un Comité qui va entendre les candidats sur différents critères. Ils tiendront compte d’abord du nombre de voix aux dernières Communales (« pour respecter l’avis de l’électeur », explique la bourgmestre), mais aussi les compétences, les disponibilités et l’implication des personnes.

La volonté, c’est l’efficacité

Et enfin, comment ils peuvent s’organiser par rapport à leur vie professionnelle pour être efficace comme échevin.

« Efficacité parce que nous avons fini notre Plan Stratégique Transversal, continue Marie-Hélène Knoops. Et nous devons maintenant mettre en place tout un tas de choses. Et je veux être entourée de gens qui travaillent et proposer à la population les projets, ensemble. »

Le Comité ne reprend pas d’échevins pour éviter les conflits d’intérêt. Et il compte des membres du Conseil Communal, mais aussi des MR montagnards non-élus. Une démarche étonnante, et bien dans l’air du temps quand on parle de transparence.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept