Aller au contenu principal

Bonne nouvelle pour Georges Bastin qui pourra finalement poursuivre sa formation.

Rapellez-vous, il y a quinze jours, nous vous présentions le cas de Georges Bastin, un chômeur de Sivry-Rance qui entamait sa dernière année de formation pour devenir éducateur-spécialisé. Mais le Forem lui refusait sa dispense, alors qu'il l'avait obtenue pour ses deux premières années. Motif: il ne prestait pas, contrairement aux autres années, assez d'heures de cours en journée hors week-ed. En cause, entre autres, ses heures de stage qu'il n'avait pas déclarées et qui, donc, n'était pas comptabilisées. Suite à notre reportage, le Forem a invité Georges Bastin à reformuler sa demande. Elle a été réexaminée, en tenant compte des heures de stage, et elle a, cette fois, été acceptée. Une bonne nouvelle qui valait la peine d'être annoncée.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept