Aller au contenu principal

L'opération de nettoyage Be WaPP a commencé !

C'est parti pour l'opération Be WaPP, le grand nettoyage annuel proposé par la Wallonie à ses habitants. Du 23 au 26 septembre plus de 80 000 personnes vont mettre le kit de nettoyage qu'ils auront reçu à profit, c’est pratiquement deux fois plus de monde que l’an dernier. Cette année, en plus de ramasser les déchets qui souillent nos rues et nos campagnes, le Grand Nettoyage permettra également de débarrasser les zones touchées par les intempéries du mois de juillet des petits déchets laissés par les crues des inondations. 

Dans toutes les provinces de Wallonie, quatre jours durant, les volontaires vont se mobiliser pour ramasser les déchets présents dans la nature ou le long des routes.

Citoyens, écoles, associations, entreprises, administrations publiques ont répondu présents et, grâce au kit de nettoyage envoyé par Be WaPP, sont prêts à se retrousser les manches.

Valérie Cartiaux, la porte parole de Be WaPP, se félicite de la participation record de cette année et nous rappelle les motivations de cette opération. 

"L'opération Be WaPP est née du constat que pas mal de déchets sauvages trainent le long des rues et qu'il est impossible pour les services communaux de tout ramasser parce qu'il y en a trop. Il est donc de notre responsabilité de citoyens de maintenir propre notre environnement. L'idée, il y a 7 ans et aujourd'hui encore était donc d'inviter les citoyens à ramasser les déchets et chaque année, ils sont plus nombreux à s'inscrire."

Concrètement, les volontaires avaient la possibilité de s'inscrire sur le site internet de l'Asbl Be WaPP et de constituer leur équipe ainsi que d'inscrire leur trajet de nettoyage sur une carte. Ils recevaient alors un kit de nettoyage à utiliser dès aujourd'hui et jusqu'à dimanche. 

Vers une Wallonie plus propre

br

L'an dernier, ce sont 47 000 personnes qui se sont mobilisées, malgré la pandémie, ils ont ramassé 165 tonnes de déchets sauvages et parcouru plus de 7 500 kms. Mais la bonne nouvelle, c'est que la quantité de déchets ramassés par km parcouru a diminué l'an dernier. 

Cette année encore, les participants sont donc invités à bien répertorier leurs trouvailles

"On leur demande de remplir un petit formulaire d'évaluation après l'opération pour pouvoir quantifier le nombre de tonnes de déchets ramassés."

Cette année encore, beaucoup de ramassages se feront en famille, entre voisins ou entre amis regroupant ainsi 11.386 participants. Avec une particularité notable, beaucoup de citoyens ont souhaité rejoindre une équipe déjà constituée, ne souhaitant pas participer seuls, de leur côté. Après les épisodes de confinement, les gens ont besoin de se retrouver avec d’autres, de partager cette expérience, visiblement.

Retour en force des écoles

Cette année, les écoles reviennent en force, avec 56.554 participants inscrits. L’année dernière, en raison de la crise sanitaire, elles s’étaient vues contraintes d’organiser des activités en lien avec la propreté publique dans l’enceinte de leur établissement.

Cette année, professeurs et élèves se regroupent à nouveau en extérieur, pour ramasser les déchets qui se trouvent aux alentours de leurs bâtiments. 

"Le grand nettoyage est devenu un incontournable des programmes scolaires parce que c'est une formidable opportunité pour les professeurs d'aller sur le terrain avec les enfants, pour leur montrer ce qu'il ne faut pas faire. En leur demandant de ramasser les déchets, ils se rendent compte des dégâts provoqués par ces déchets sur la faune et la flore, et cela touche beaucoup les enfants."

be

Le Hainaut deuxième en nombre de participants

26 000 participants se sont inscrits dans le Hainaut, ce qui place la province en deuxième place dans ce classement de participation après Liège.

"Il y a encore pas mal de déchets sauvages abandonnés le long des rues et des sentiers. Cette année est aussi particulière puisque suite aux inondations de l'été, on s'est rendus compte que beaucoup de déchets avaient été charriés par les eaux. Donc l'opération se concentrera aussi sur ce nettoyage là."

Le dernier jour du Grand Nettoyage, dimanche 26 septembre, rendez-vous est d'ailleurs pris à Pepinster pour une grande opération de nettoyage des abords de la station d’épuration de Wegnez , de 11h à 16h.

Une action organisée à l'initiative du contrat de rivière Vesdre, en collaboration avec la commune, le River Cleanup, le JCI et Be WaPP.  Tous les bénévoles sont invités à y prendre part. Ce site est encore fortement sinistré par les inondations. On attend sur place 500 personnes. 

Si vous voulez suivre les opérations de nettoyage de plus près : 

 

Be WaPP est une Asbl créée par Fost Plus, Fevia Wallonie et Comeos. Elle est le fruit d’un accord de partenariat entre la Wallonie et les entreprises qui mettent des produits emballés sur le marché belge. Cet accord de partenariat vise à prévenir et à réduire les incivilités ayant un impact négatif sur la propreté publique et le cadre de vie en Wallonie, notamment les abandons de déchets dans l'espace public. L'asbl est financée par Fost Plus. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept