Aller au contenu principal

Le bois du Cazier accueille le musée du capitalisme

Le musée du capitalisme s'est installé sur le site du Bois du Cazier jusqu'au 27 février prochain, en collaboration avec la plateforme Cap' ou pas Cap'. L'exposition reprend plusieurs thématiques qui explique le système du capitalisme à travers des panneaux explicatifs, des extraits audios et vidéos. Des visites guidées se font également afin d'ouvrir un débat entre les visiteurs, une initiative constructive pour se faire sa propre idée sur ce système complexe.

La plateforme Cap’ ou pas Cap’ accueille sur le site du Bois du Cazier à Marcinelle, le musée du capitalisme. Une exposition engagée sur le système économique, capitaliste et ses influences sur la santé, l’éducation, la culture et la consommation.

"C'est un musée militant mais non partisan qui est là pour expliquer ce qu'est le capitalisme, en parlant de la définition, les espoirs et ses limites ainsi que les alternatives. Ce musée s'est déjà retrouvé dans d'autres endroits de Wallonie. mais la plateforme Cap' ou pas Cap' a décidé de l'installer ici à Charleroi", indique Coline Olivier de la plateforme Cap' ou pas Cap'.

Le musée est divisé en 4 salles pour faire référence aux différentes thématiques de ce qu’est le capitalisme.

"Il y a une première salle dans laquelle vous allez avoir les origines du capitalisme. Il y a également la salle des espoirs, ce que le capitalisme nous a amené. On parle aussi des limites du capitalisme autant pour l'être humain que pour notre système alimentaire et financier. L'exposition se termine par la salle des alternatives qui est plutôt ouverte pour le débat, il y a moyen de partager des idées entre visiteurs", explique Coline Olivier. 

En effet, cette exposition a pour but d’ouvrir le débat entre les visiteurs, et de susciter un questionnement sur notre société. Et la réflexion du capitalisme commence très rapidement lors de l’exposition, en commençant par le lieu qui est le Bois du Cazier un exemple parfait du capitalisme de la région carolo.

"Cette industrie minière a amené beaucoup d'espoir, mais aussi du travail aussi pour de nombreuses personnes. Un développement également de la cité de Charleroi, et en même temps, d'énormes limites du capitalisme. Je pense notamment à la catastrophe survenue en 1956 ici au Bois du Cazier", confie Coline Olivier. 

D’autant plus que l’exposition se trouve à l’intérieur du musée de l’industrie qui retrace la révolution industrielle.

"Notre région est fortement marquée par cette histoire du capitalisme, et malheureusement, trop peu de citoyens en sont conscients. Il est donc important de se poser des questions, et justement, cette exposition permet peut-être d'apporter des réponses", indique Jean-Louis Delaet, directeur du Bois du Cazier.

Le musée du capitalisme sera présent au Bois du Cazier jusqu’au 27 février prochain. Des vestes guidées sont également organisées chaque jour, les réservations se font sur le site Internet de l’Eden : www.eden-charleroi.be


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept