Aller au contenu principal

Une expo consacrée à la perception du temps et de l'espace est à découvrir au BPS 22

Le BPS 22 qui vient d'entamer sa nouvelle saison culturelle, avec une exposition consacrée à la perception du tempos et de l'espace. Son nom, "L'avant-dernière version de la réalité". Un expo, qui investit quasiment l'entièreté du musée et qui est l'oeuvre du duo d'artistes Stéphanie Rollin et David Brognon. Visite des lieux...

Des oeuvres surprenantes

« L’avant-dernière version de la réalité », c’est une plongée dans l’univers du duo d’artistes David Brognon et Stéphanie Rollin au BPS 22. Une exposition composée d’une quarantaine d’oeuvres, toutes plus surprenantes les unes que les autres.

« Avec David, nous avons associé notre sensibilité à cristalliser plastiquement, en une forme minimale, notre perception du temps et de l’espace dans des contextes sociaux difficiles », affirme l’artiste Stéphanie Rollin.

Un line sitter new-yorkais en invité

Comme ici avec la performance poignante de ce line sitter new-yorkais, qui attend le décès d’une personne par euthanasie.

« Un line sitter, c’est un nouveau métier qui nous vient tout droit de New-York. En fait, ces personnes sont payées pour attendre à la place d’une autre, notamment pour les impatients désirant le nouvel iPhone ou le premier rang d’une pièce de théâtre, sans avoir le désagrément d’une file d’attente. Ici, Elvin Williams, line sitter new-yorkais, attend sur une chaise qu’une personne meurt à la suite d’une euthanasie. A l’heure exacte de sa mort, Elvin Williams quittera le BPS 22 », ajoute Stéphanie Rollin.

Caterpilar: le temps s'est arrêté à la fermeture de l'usine

La « Grosse Pomme » qui n’aura jamais été aussi proche de Gosselies, où toutes les horloges de l’usine Caterpilar s’étaient arrêtée le 2 septembre 2019 à 08h50 précise, lorsque la direction annonçait la fermeture de l’usine carolo.

« Ici, nous avons récolté une cinquantaine d’horloges, toutes arrêtées à l’heure de l’annonce de la fermeture de Caterpilar. Le temps de l’entreprise qui rythmait la vie du personnel, s’est brutalement arrêté à ce moment et en collaboration avec une poignée de travailleurs, nous avons voulu leurs rendre un vibrant hommage », conclut Stéphanie Rollin.

« L’avant-dernière version de la réalité », une exposition à découvrir sans plus attendre au BPS 22, jusqu’au 9 janvier prochain.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept