Aller au contenu principal

Charleroi: l’Institut Jean Jaurès plante une foret urbaine

Charleroi: l’Institut Jean Jaurès plante une foret urbaine

Récemment, lors de vents violents, de nombreuses chutes de branches avaient affaibli les cèdres présents sur l’ilot végétal du parking de l’Institut provincial carolo. Les arbres ont donc du être abattus. Pour réaménager la zone, il a été décidé, en collaboration avec le département Espaces verts de la Province de Hainaut de créer une forêt urbaine Miyawaki, ce qui est une première pour les écoles provinciales du Hainaut.

 

Une foret Miyawaki, c’est quoi?

La méthode Miyawaki vise à recréer des forêts urbaines rapidement. Cette méthode s’inspire des mécanismes et de la diversité de la nature : 15 à 30 espèces natives d’arbres et arbustes sont plantés dans une même forêt. Ces espèces sont parfaitement adaptées aux conditions climatiques du site de plantation. Cet habitat se complexifie progressivement en favorisant l’augmentation de la biodiversité. La végétation devient plus dense que dans les plantations classiques et elle a la structure d’une forêt naturelle mature. Il s’agit d’une structure en étages, où apparaissent différents niveaux de végétation. Une forêt Miyawaki croît chaque année de 1 mètre au minimum, sans produit chimique, ni engrais de synthèse. Elle demande quelques soins pour pousser pendant trois ans, puis l’entretien est quasi nul.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept