Aller au contenu principal

Faire des économies d'énergie à l'école, c'est possible

La consommation d’énergie est un réel problème dans notre pays. Le projet Zéro Watt à pour but de sensibiliser dès le plus jeune âge aux économies d’énergie. Les élèves de 6ème primaire de l’école du Phénix à Dampremy ont pu bénéficier dune formation pour les économies d’énergies.

 

Tout le monde est d’accord; la consommation d’énergie constitue un réel enjeu aujourd’hui. Les élèves de l’école du Phénix de Dampremy l’ont bien compris. Notamment grâce à une formation appelé opération zéro watt.

« Ce n’est pas uniquement de la théorie, c’est surtout des aspects pratiques donc les enfants apprennent à mesurer là ou il y a des problèmes au niveau énergétique. » Nous explique Julie Patte l’échevine de l’enseignement.

L’idée de la ville est d’avoir un éco-responsable dans chaque établissement scolaire public. Ca permet de s’assurer que les fenêtres sont fermées et les lumières éteintes par exemple. C’est grâce à tous ces petits gestes qu’on va pouvoir faire des économies.

Ce projet fait la fierté de Xavier Desgain, échevin des bâtiments et de l’énergie «C’est très chouette que l’école se mobilise pour le projet génération zéro watt, c’est vraiment important car ça peut permettre de se sentir responsable du climat et d’agir. »

Les bâtiments publics de la ville de Charleroi sont très énergivores vu leur âge. Dès lors, il est important de changer nos habitudes. L’effet peut être immédiat, parfois un simple geste suffit pour faire diminuer la facture.

Le but de ce projet financé intégralement par la région est de sensibiliser non seulement les enfants mais aussi les parents.

 Certains élèves de 6 e primaire, nous raconte fièrement ce qu’ils ont appris durant cette formation. «Quand on allait dans les classes pour voir la lumière, on avait vu que les lampes consommaient beaucoup donc on veut réduire les lampes. » 

« J’ai appris beaucoup de choses qui peuvent être très intéressante par exemple qu’il faut bien éteindre les lampes mêmes quand les choses sont éteintes, elles consomment beaucoup. Je trouve ça important et qu’il faut faire un effort pour éteindre les lampes et essayer de moins consommer en watt. »

« J’ai appris pleins de choses, il fallait moins consommer, fermer les lampes. On devait aller dans les autres classes et mesurer, c’était très intéressant. Je vais essayer de changer les choses quand je suis chez moi. »

Manifestement le courant est bien passé, les élèves ont bien écoutés et sont décidés à changer certaines choses.

Alors n’oubliez pas, chaque geste compte, quand on quitte la classe, on éteint la lumière.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept